TC Charleroi - Cinq membres d'une famille condamnés pour des traitements dégradants sur un adolescent

06/11/13 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Le Vif

(Belga) Cinq membres d'une même famille ont obtenu le sursis ou la suspension du prononcé, mercredi devant le tribunal correctionnel de Charleroi, où ils étaient poursuivis pour des faits de séquestration, traitements dégradants, coups, attentat à la pudeur et menaces sur un jeune Turc de 17 ans. Ils avaient dénudé la victime, l'avaient menacée de mort et frappée avant de lui faire boire de la bière mêlée d'urine.

Dieudonné K., Gloria N., Jonathan N., Magalie B., membres d'une même famille, étaient poursuivis devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour avoir séquestré, menacé, frappé un jeune Turc de 17 ans, avoir attenté à sa pudeur et procédé à des traitements dégradants. La cinquième prévenue, Ginette B., était poursuivie uniquement pour non-assistance à personne en danger. En 2009, une rumeur circulait dans la communauté congolaise qu'une vidéo pornographique mettant en scène une mineure de cette famille avait été filmée par des jeunes du quartier. Ses proches étant humiliés, Gloria avait attiré un suspect dans un traquenard en lui promettant des faveurs sexuelles sous un faux nom. Le jeune Turc de 17 ans s'était ainsi retrouvé dans l'appartement familial, entouré d'une dizaine de personnes. La victime a été dénudée, frappée à coups de poings, de pieds et de babouches, menacée de mort avec un couteau. On lui aurait également fait boire de la bière, peut-être mêlée d'urine et fait manger du porc, une humiliation relative à sa religion. Son calvaire s'est prolongé durant quatre heures alors que, manifestement, il était étranger à la vidéo pornographique. Mercredi, le tribunal a estimé les préventions établies et condamné Dieudonné K., Jonathan N. et Gloria N. à un an de prison avec sursis. Les deux autres prévenues obtiennent la suspension du prononcé. (Belga)

Nos partenaires