TC Charleroi - 37 mois et 12 ans de prison pour les braqueurs du gang à l'Imprezza

16/10/13 à 13:11 - Mise à jour à 13:11

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Charleroi a rendu son jugement, mercredi, dans le dossier du "gang à l'Imprezza", mettant en cause les auteurs présumés d'une dizaine de braquages commis dans la région. L'un des auteurs écope de 12 ans de prison ferme. Son complice, acquitté pour les braquages hormis une tentative, est condamné à 37 mois de prison.

Le 24 janvier dernier, les forces spéciales de la police fédérale interceptaient Choukri B. et Khalid B. à proximité d'une station-service à Gerpinnes. Les deux individus étaient munis de cagoules et étaient en possession d'une kalachnikov et d'un fusil russe à canon scié, cachés dans un sac de sport. Ils se trouvaient en outre dans une Subaru Imprezza volée, aperçue lors d'une dizaine de braquages commis dans la région de Charleroi depuis décembre 2012. Déférés devant le tribunal correctionnel de Charleroi, en compagnie de trois autres prévenus poursuivis pour le recel de la Subaru, Choukri et Khalid ont nié l'ensemble des attaques. Ils avaient ainsi expliqué leur présence devant la station-service par la préparation d'un règlement de comptes. Khalid B. se disait menacé par des Albanais et s'était donc armé lourdement en prévision d'une rencontre avec ses opposants. Dans son jugement, le tribunal a rejeté cette version des faits, constatant que Choukri B. était en train d'enfiler sa cagoule lorsque les forces spéciales sont intervenues, ce qui démontre le commencement de l'infraction. Plusieurs vêtements que portait ce dernier ont été reconnus sur les vidéosurveillances de plusieurs braquages. La Subaru a quant à elle été dérobée à son beau-frère, vivant en France. Par contre, son complice n'était pas toujours le même et il n'est pas établi à suffisance que Khalid B. ait participé à ces vols avec violence. En définitive, Choukri B. écope de 12 ans de prison ferme. Khalid B. est pour sa part acquitté des braquages, hormis la tentative sur la station-service de Gerpinnes. Il écope de 37 mois de prison ferme. Les trois autres prévenus sont condamnés à des peines de 8 à 10 mois de prison avec sursis. (Belga)

Nos partenaires