TC Bruxelles - Ouverture du procès de dix-neuf Belges soupçonnés d'activités terroristes

10/03/14 à 11:16 - Mise à jour à 11:16

Source: Le Vif

(Belga) Le procès de dix-neuf Belges, prévenus de participation aux activités d'organisations terroristes, s'est ouvert lundi matin devant la 54e chambre "bis" du tribunal correctionnel de Bruxelles. Ces personnes sont soupçonnées d'avoir rejoint des groupes qualifiés de terroristes, basés en Syrie et en Somalie, entre 2011 et 2013.

L'enquête concernant ces présumés terroristes avait débuté en mai 2011, a rappelé lundi le président du tribunal. "Le 5 mai 2011, l'épouse d'Hassan Khafi avait signalé à la police la disparition de son mari. Ce dernier n'avait plus donné signe de vie depuis un mois. Cet homme, coiffeur de profession, était parti de leur domicile, à Molenbeek-Saint-Jean", a affirmé le président, rappelant le contexte du dossier. "Un avis de recherche a été lancé, des recherches ont été faites au Maroc où il aurait pu se rendre, etc. Puis, le 4 juillet 2011, la police fédérale apprend qu'Hassan Khafi aurait tenté de rejoindre le Djihad au Moyen-Orient", a poursuivi le juge. "Ensuite, le 7 septembre 2011, on apprendra que quatre personnes, Hassan Khafi, Mustapha Bouyabaren, Rachid Benomari et Mohamed Saïd étaient partis de Molenbeek-Saint-Jean vers le Waziristan. Le 13 octobre suivant, la Sûreté de l'Etat confirmera l'information mais précisera que ces hommes ont en fait rejoint la Somalie", a exposé le président. Dix-neuf Belges sont prévenus de terrorisme, certains pour avoir rejoint la "filière syrienne" d'Al-Qaïda, d'autres pour avoir rejoint la "filière somalienne" d'Al-Qaïda et ses redoutées milices Al-Shabab. (Belga)

Nos partenaires