TC Bruxelles - Le jugement du prof de Ganshoren sera prononcé le 12 mai prochain

08/04/14 à 15:28 - Mise à jour à 15:28

Source: Le Vif

(Belga) Les débats à huis-clos dans l'affaire d'attentats à la pudeur sur mineures dont est prévenu un professeur du Collège du Sacré-Coeur de Ganshoren ont été clos, mardi en début d'après-midi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Le jugement sera prononcé, en audience publique, le 12 mai prochain.

Réquisitoire et plaidoiries se sont poursuivis, mardi, devant la 54e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles, dans l'affaire incriminant un professeur du Collège du Sacré-Coeur de Ganshoren pour des faits d'attentats à la pudeur et de viol commis sur certaines de ses élèves. Le procès avait débuté lundi avec l'instruction d'audience, à huis-clos suite à une demande de la partie civile. "Mon client est en aveu des faits d'attentats à la pudeur sans violence", nous a affirmé le conseil de la défense, Me Philippe Erkes. "Mais il a néanmoins contesté les préventions de viol et d'attentats à la pudeur avec violence", a-t-il précisé, mardi. Guy C., un ancien professeur du Collège du Sacré-Coeur de Ganshoren, doit répondre de faits de moeurs sur mineurs. Il lui est reproché d'avoir abusé sexuellement de plusieurs de ses élèves, des jeunes filles âgées de 13 et 18 ans, entre 2008 et 2009. L'affaire avait éclaté en 2009, juste après un autre scandale d'abus sexuels sur des élèves au Collège du Sacré-Coeur de Ganshoren, commis par un collègue du prévenu. Celui-ci avait été condamné, par le même tribunal, en mars 2013. (Belga)

Nos partenaires