TC Bruxelles - Des policiers risquent 18 mois de prison pour violence excessive

04/12/12 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet de Bruxelles a requis mardi matin des peines de 18 mois de prison à l'encontre de deux agents de la police locale de Kastze (Kampenhout/Steenokkerzeel/Zemst) pour avoir fait usage de violence excessive lors d'une intervention. La victime, âgée de 60 ans, avait eu quatre côtes cassées et des hémorragies internes à la suite de son interpellation. Selon les policiers, l'homme se serait comporté de manière agressive et se serait durement opposé à son arrestation.

La victime est propriétaire d'une entreprise d'escaliers sur la chaussée de Haecht à Melsbroek. Le 11 avril 2011, l'homme a découvert que des agents de la police locale organisaient un contrôle de vitesse depuis le parking de son entreprise. Selon ses dires, il a demandé au policier présent d'évacuer les lieux. Ce dernier se serait alors directement comporté de manière agressive et aurait tenu l'homme à distance à l'aide de sa matraque et d'un spray au poivre. Il a ensuite reçu du renfort d'un collègue et, ensemble, ils ont mis l'homme à terre, avant de lui donner des coups supplémentaires. Selon les deux policiers, c'est le sexagénaire qui se serait comporté agressivement et se serait débattu avec les menottes de l'un des agents. Ils soupçonnent également que l'homme était sous l'influence de l'alcool. Le parquet de Bruxelles a requis une peine de 18 mois de prison car il estime que les policiers ont eu recours à de la violence excessive. Les agents demandent pour leur part d'être acquittés. Le jugement sera rendu le 19 décembre. (PVO)

Nos partenaires