TC Arlon - Policier tué à Châtillon: peines de 15 à 20 ans requises par le ministère public

31/10/12 à 13:15 - Mise à jour à 13:15

Source: Le Vif

(Belga) Le ministère public a requis mercredi au tribunal correctionnel d'Arlon une peine de 15 à 20 ans de prison ferme contre les quatre Français impliqués dans la mort du policier Damien Henryon, le 4 avril 2012, à Châtillon (Saint-Léger).

TC Arlon - Policier tué à Châtillon: peines de 15 à 20 ans requises par le ministère public

Pour Pierre Rousseaux, substitut du procureur du roi d'Arlon, le jeune policier mortellement renversé était visible par au moins deux des prévenus au moment des faits, même si aucune intention de le tuer n'était présente dans leur esprit. Le représentant du ministère public demande que les quatre prévenus soient reconnus coupables d'entrave méchante à la circulation, avec la circonstance d'avoir provoqué la mort, de tentative de vol et de rébellion armée (l'arme étant le véhicule). Les avocats des parties civiles, Me Gavroy et Discret, ont également plaidé pour que ces préventions soient reconnues comme établies à l'encontre de chacun des inculpés. Me Amrani, l'avocat d'Anthony D., le prévenu au volant du véhicule, a plaidé pour sa part pour la thèse de l'accident et demandé une peine de 5 ans avec sursis. Les autres avocats de la défense plaideront à leur tour dès 13h30, ce mercredi après-midi. (PVO)

Nos partenaires