TC Anvers - Deux ans de prison dans le premier procès de l'apaan

22/02/13 à 19:04 - Mise à jour à 19:04

Source: Le Vif

(Belga) Deux Néerlandais ont été condamnés vendredi par le tribunal correctionnel d'Anvers à deux ans de prison, dont un an ferme, et à 6.000 euros d'amende dans le premier procès de l'alpha-phenylacetoacetonitrile (apaan) en Belgique. L'apaan, qui n'est en soi pas interdite, est une poudre blanche qui permet de fabriquer les produits de base pour les amphétamines. Les deux hommes étaient poursuivis pour tentative de fabrication de substances psychotropes.

L'entreprise de livraison DHL avait intercepté en 2012 un paquet contenant 100 kilos d'apaan. Arjen V.P., 40 ans et Huub M., 46 ans, étaient venus à Deurne le récupérer avant d'être interpellés. L'enquête a montré qu'Arjen V.P avait déjà reçu cinq paquets similaires contenant entre 100 et 190 kilos. Il a invoqué son droit au silence. Huub M. a affirmé qu'il n'était pas au courant de la présence d'apaan. L'apaan est une poudre exclusivement utilisée pour la fabrication d'ecstasy, selon le ministère public. Vu que le produit n'est pas (encore) interdit, il est très populaire et les saisies en Belgique et aux Pays-Bas se multiplient actuellement. La défense avait demandé l'acquittement, vu l'absence de caractère légal mais le tribunal a suivi le ministère public. Etant donné que l'apaan n'a aucune application légale connue, l'intention des prévenus était donc bien de fabriquer des amphétamines, a estimé le tribunal. C'est la première fois que des suspects comparaissaient pour détention d'apaan. Le jugement peut constituer un précédent dans d'autres affaires. (HIE)

Nos partenaires