Tayyip Erdogan lance les célébrations des 50 ans de l'immigration turque en Belgique

21/01/14 à 23:09 - Mise à jour à 23:09

Source: Le Vif

(Belga) Le lancement des célébrations des 50 ans de l'immigration turque en Belgique s'est tenu, mardi après-midi, au Concert Noble, rue d'Arlon, à Bruxelles. Le Premier ministre de la République de Turquie Recep Tayyip Erdogan a saisi l'occasion de sa première visite à Bruxelles depuis 5 ans pour clôturer cet événement par un discours.

La vice-Première ministre et ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet a ouvert la cérémonie de clôture en exprimant la reconnaissance de l'Etat belge à l'égard des populations turques qui ont immigré dans les années 60 pour répondre à la pénurie de main d'oeuvre. "Les jeunes générations seront les bâtisseurs définitifs de l'espace d'échange entre nos deux pays." "Nous tentons d'accompagner de manière positive depuis Bruxelles le processus de négociation qui est mené entre les institutions européennes et la Turquie pour partager, je l'espère, dans les années à venir, des valeurs communes", a conclu Didier Reynders, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, avant de céder la parole à Tayyip Erdogan. A son entrée, le premier ministre turc a été ovationné par le public. Il a assuré sa détermination dans le processus d'intégration européenne. Tayyip Erdogan a terminé son intervention en encensant le développement économique du pays et en revenant sur le scandale de corruption qui entache son régime; "L'émergence de la Turquie dérange certains. C'est parce que nous avons pu continuer cet élan qu'il y a eu cette tentative de renversement du gouvernement", a-t-il affirmé. (Belga)

Nos partenaires