Task Force Syrie: les renseignements de l'armée y sont représentés

24/03/13 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Le Vif

(Belga) Les services de renseignement de l'armée sont associés à la Task Force chargée d'examiner la problématique des jeunes Belges partis se battre en Syrie aux côtés de l'opposition au régime du président Bachar al-Assad, a clarifié dimanche la ministre de l'Intérieur alors que la CGSP avait dénoncé l'absence de la Défense dans cet organe de concertation.

Task Force Syrie: les renseignements de l'armée y sont représentés

"Oui", le Service général du Renseignement et de la Sécurité participe aux travaux de cette Task Force qui s'inscrit dans la continuité d'une série de contacts pris ces derniers jours, a dit Mme Milquet. Cette plate-forme comprend notamment en son sein des représentants de l'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace (OCAM), de la Sûreté de l'Etat, du SGRS, du parquet fédéral, du centre de crise, de la police. "Nous avons une coordination très intégrée de contacts qui ont été entrepris depuis longtemps", a souligné la ministre. Outre la communication entre ces services, les contacts impliquent également les autorités locales, les familles des intéressés, etc, a-t-elle précisé. Certaines mesures ont déjà été prises et "d'autres seront finalisées" prochainement. La Task Force, installée en vertu d'une décision prise vendredi, se réunit lundi. "Quelques dizaines" de jeunes sont partis de Belgique pour se battre en Syrie contre le régime en place. La Task Force devrait élaborer une stratégie pour empêcher qu'encore plus de jeunes gens ne partent se battre en Syrie, suivre la situation de près et voir comment faire pour rapatrier les jeunes qui sont partis, avait indiqué samedi la ministre Milquet à la VRT. (MUA)

Nos partenaires