Tarif de l'électricité: Demotte sermonne à son tour Wathelet

29/09/13 à 14:55 - Mise à jour à 14:55

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre-président wallon, Rudy Demotte (PS), a déploré à son tour les mâles propos du secrétaire d'Etat fédéral à l'Energie, Melchior Wathelet (cdH), à propos de son collègue régional Jean-Marc Nollet (Ecolo). A ses yeux, il s'agit ni plus ni moins d'une "faute politique".

Tarif de l'électricité: Demotte sermonne à son tour Wathelet

Mercredi, M. Wathelet n'a pas mâché ses mots à l'égard de la politique menée par l'écologiste. Il a reproché à M. Nollet la "nébuleuse" qu'il a créée et dont le résultat serait la mauvaise image des énergies renouvelables. Evoquant le projet de tarification progressive de l'électricité sur laquelle le gouvernement wallon s'est accordé après une longue polémique, le centriste a reproché à son collègue de faire croire qu'il y a de l'énergie gratuite. "Et c'est là-dessus qu'il va faire sa campagne électorale: en promettant la gratuité. Mais rien n'est plus faux! La preuve: les chiffres que Jean-Marc Nollet donne changent tout le temps. C'est irresponsable!" M. Wathelet accuse M. Nollet de mentir aux Wallons: "Mais les Belges ne sont pas des cons!" avait-t-il précisé. Le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt (PS), avait déjà regretté une telle diatribe. "Le gouvernement est composé de trois partis, en ce compris celui de M. Wathelet", a fait remarquer dimanche M. Demotte, sur le plateau de l'"Invité" (RTL-TVi) "Si des ministres wallons avaient eu cette attitude, je l'aurais dénoncée en conseil des ministres", a-t-il ajouté. Quant à M. Wathelet, interrogé samedi dans le "Grand oral" de La Première, il a reconnu que le mot "con" n'était pas le plus approprié. "C'est vrai que de temps en temps on a des réactions, je dirais, épidermiques, et on a envie de crier une certaine colère", a-t-il expliqué. Sur le fond, le secrétaire d'Etat maintient ses critiques: affirmer qu'une partie de l'électricité serait gratuite est un mauvais signal donné à la population. (Belga)

Nos partenaires