Taïwan: malgré Pékin, le président doit assister à l'installation du pape

15/03/13 à 11:44 - Mise à jour à 11:44

Source: Le Vif

(Belga) Le président de Taïwan a l'intention d'assister à la messe d'installation du pape François au Vatican, seul Etat européen à entretenir des relations diplomatiques avec son pays, une annonce à l'origine d'une mise en garde de la Chine, a-t-on indiqué vendredi de source officielle.

Taïwan: malgré Pékin, le président doit assister à l'installation du pape

"Conformément au statut diplomatique des deux parties (...), le ministère des Affaires étrangères a commencé à préparer la visite du président (Ma Ying-jeou) au Vatican", a déclaré la vice-ministre des Affaires étrangères de Taïwan, Vanessa Shih. La messe d'installation du pontificat - où sont attendus chefs d'État et de gouvernement - aura lieu mardi dans la basilique Saint-Pierre. Selon un communiqué du nonce Paul Russell, ambassadeur du Vatican à Taïwan, "le Saint-Siège sera très heureux de recevoir Son Excellence le Président Ma Ying-jeou". Pékin a rompu ses relations diplomatiques en 1951 avec le Vatican, après que celui-ci eut reconnu Taïwan. La rupture est devenue définitive en juillet 1957 avec la création d'une Eglise contrôlée par le régime communiste chinois. Réagissant aux projets taïwanais, un porte-parole de la diplomatie chinoise a suggéré à Taipei de "garder à l'esprit la situation générale (entre les deux pays) et de considérer avec prudence les questions sensibles". "Nous espérons que le Vatican prendra des mesures concrètes pour créer les conditions de l'amélioration des relations entre la Chine et le Vatican", a déclaré Hua Chunying vendredi à Pékin, mettant implicitement en demeure le Vatican de renoncer à son invitation. Le Saint-Siège a souligné à de nombreuses reprises qu'il était prêt à sacrifier ses relations avec Taïwan au profit de Pékin pour peu que la liberté religieuse soit garantie en Chine continentale, et notamment la liberté du pape de nommer lui-même les évêques. (CHN)

Nos partenaires