Automobile : joies et déboires de l'ancêtre, du rêve au cauchemar

Automobile : joies et déboires de l'ancêtre, du rêve au cauchemar

Le week-end dernier, plus de 100 000 visiteurs se sont pressés pour admirer les vieilles voitures à Knokke. C'est presque deux fois plus que le Grand prix de Francorchamps. Pourquoi un tel engouement et quelles sont les astuces si l'on veut se lancer ?