Les projets d'un rescapé des attentats pour donner un sens au cauchemar

Les projets d'un rescapé des attentats pour donner un sens au cauchemar

Près de trois mois après l'attentat survenu à Brussels Airport qui lui a fait perdre une jambe, Walter Benjamin, nourrit de nombreux projets pour redorer l'image des habitants de Molenbeek, mais aussi pour comprendre personnellement cette journée cauchemardesque qu'il a vécue le 22 mars.2 réactions