Violences contre les réfugiés: "On leur a demandé s'ils étaient agents, et ils ont dit oui"

Violences contre les réfugiés: "On leur a demandé s'ils étaient agents, et ils ont dit oui"

Ces dernières semaines, Calais a connu une montée de violences à l'égard de réfugiés et de secouristes. D'après des bénévoles, il s'agirait de l'extrême droite. Cependant, les victimes d'une attaque commise par trois hommes masqués soupçonnent la police, même si la police française affirme qu'elle n'a pas de preuves.10 réactions