Les  femmes restent rares dans les lieux de pouvoir

Les femmes restent rares dans les lieux de pouvoir

Il y a tout juste 70 ans ce mardi, le 27 mars 1948, la Belgique accordait le droit de vote aux femmes. Depuis "du chemin a été parcouru mais le monde politique reste un bastion fortement masculin, avec des codes masculins", explique Valérie Piette, professeure en histoire à l'Université libre de Bruxelles.

"On vit une époque où le discours conservateur se fait sentir partout"

"On vit une époque où le discours conservateur se fait sentir partout"

Professeure d'histoire contemporaine à l'ULB, Valérie Piette consacre ses recherches à l'histoire des femmes, du genre et de la sexualité. Elle cosigne un ouvrage consacré aux grandes avancées de la libération sexuelle, de la création des plannings familiaux à la dépénalisation partielle de l'IVG. Se revendiquant d'une ligne laïque et féministe, elle appelle à une vigilance renforcée face au retour de l'ordre moral, aux reculs en matière de droits sexuels et reproductifs.