Un homme décède après trois appels infructueux au 112

Un homme décède après trois appels infructueux au 112

Pascal Wauters (46) a téléphoné trois fois le 6 juin au numéro d'urgence 112 en raison d'un malaise. Par trois fois, il n'a eu personne au bout du fil. Il est décédé le soir même à son domicile. Le parquet a ouvert une enquête, rapportent les quotidiens De Morgen, Het Laatste Nieuws et les titres de Mediahuis jeudi.9 réactions


Une app' pour les services d'urgence est en cours d'élaboration

Une app' pour les services d'urgence est en cours d'élaboration

Une première phase de test opérationnel d'une application mobile "112" est en cours, a indiqué le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, en réponse à une question écrite de Jef Van den Bergh (CD&V). Cette "app" est développée pour l'ensemble de la population et sera gratuite.1 réactions


Le recours aux urgences a augmenté de 40% en 5 ans

Le recours aux urgences a augmenté de 40% en 5 ans

L'Inami a déboursé 85,11 millions d'euros en 2014 pour les services d'urgence en Belgique, révèle le rapport d'audit comptable de l'Institut dont fait état jeudi Le Journal du Médecin.


Le 1733, un numéro de téléphone pour trier les patients

Le 1733, un numéro de téléphone pour trier les patients

Initié par Laurette Onkelinx (PS), le numéro de téléphone central qui doit trier les patients dans le but de désengorger les urgences sera testé cet automne à Louvain. Le 1733 doit permettre aux malades de savoir s'ils doivent appeler un médecin de garde ou se rendre aux urgences.26 réactions


Pénurie de médecins urgentistes... et de médicaments

Pénurie de médecins urgentistes... et de médicaments

Il manque quelque 1.200 médecins urgentistes en Belgique, selon les dernières estimations. Cette pénurie a pour conséquence qu'il n'est pas rare qu'aucun médecin ne soit présent aux urgences, écrivent Het Laatste Nieuws et De Morgen mercredi.


Les médecins urgentistes tirent la sonnette d'alarme

Les médecins urgentistes tirent la sonnette d'alarme

Les médecins urgentistes ont fait part de leurs inquiétudes, dimanche, face au nouvel arrêté royal fixant les normes auxquelles un programme de soins pour enfants doit répondre pour être agréé.


Urgences : un tiers d'appels bidons

Urgences : un tiers d'appels bidons

Près d'un tiers des appels effectués l'an dernier auprès des services de secours étaient des appels bidons, qui retardent les réponses données aux véritables urgences, révèle ce vendredi le journal Le Soir.



56 % des visites aux urgences sont "inappropriées"

56 % des visites aux urgences sont "inappropriées"

56% des 1,9 million de visites en 2008, étaient "inappropriées", selon une étude présentée lundi par la Mutualité socialiste. Pour faire face à l'engorgement des services d'urgences, elle propose une série de mesures.


Quand les urgences évoluent en service de permanence

Quand les urgences évoluent en service de permanence

Les services d'urgence sont de plus en plus sollicités. Des statistiques montrent une augmentation annuelle de 5 à 6% du nombre de patients. De service restreint ancré à l'hôpital, les urgences sont, aujourd'hui, devenues la porte d'entrée des hôpitaux.