Militaire irradié en Bosnie : l'armée belge veut-elle étouffer l'affaire ?

Militaire irradié en Bosnie : l'armée belge veut-elle étouffer l'affaire ?

Me Jean-Pierre Jacques, l'avocat de Frédéric Dichamp, un militaire irradié lors d'une mission en Bosnie en 1994, s'inquiète du fait que l'armée belge semble vouloir étouffer le dossier médical de son client et réfuter l'idée que certains de ses militaires ont été exposés aux conséquences de l'utilisation d'uranium appauvri.