Gardes à domicile des pompiers: le système actuel n'est pas remis en question

Gardes à domicile des pompiers: le système actuel n'est pas remis en question

L'Union des villes et communes de Wallonie (UVCW) a adressé jeudi un message à ses membres (villes, communes et zones de secours) pour les rassurer après l'arrêt rendu mercredi par la Cour de justice de l'Union européenne à propos des gardes à domicile des pompiers de Nivelles.

Les Balkans occidentaux de retour sur l'agenda politique européen

Les Balkans occidentaux de retour sur l'agenda politique européen

La perspective d'un élargissement de l'Union européenne aux Etats des Balkans occidentaux - qui lanternent dans l'antichambre de l'UE depuis près de vingt ans - semble de retour sur l'agenda politique des Européens. La Commission présentera mardi sa stratégie pour l'avenir de la région, tandis que la Bulgarie a fixé ce point parmi les priorités de sa présidence du Conseil.

Martin Schulz (SPD): "Nous voulons les États-Unis d'Europe d'ici 2025"

Martin Schulz (SPD): "Nous voulons les États-Unis d'Europe d'ici 2025"

Jeudi dernier, le président du SPD, Martin Schulz, s'est adressé aux députés de son parti. Ces derniers devaient décider de son maintien dans ses fonctions et d'une éventuelle poursuite de la Grande Coalition avec l'Union d'Angela Merkel. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne manque pas de projets ambitieux.

BELFAST ET LE BREXIT

BELFAST ET LE BREXIT

La seule frontière terrestre entre le territoire britannique et un Etat membre de l'Union, l'Irlande, est le véritable enjeu des négociations sur la sortie du Royaume-Uni.

Brexit: Européens et Britanniques se retrouvent lundi pour négocier

Brexit: Européens et Britanniques se retrouvent lundi pour négocier

L'Union européenne et le Royaume-Uni entament lundi le cinquième tour de négociations du Brexit, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, alors que peu de progrès ont été engrangés jusqu'ici et que les dissensions internes au gouvernement britanniques se font de plus en plus fortes.

Tenez bon, Emmanuel

Tenez bon, Emmanuel

Roger Talpaert - Mon âge (plus de deux fois le vôtre) suffit, j'espère, pour me faire pardonner ce ton familier à l'égard d'un chef d'État. Car c'est ainsi que s'exprime au mieux l'émoi de qui a vécu '4O-'45, avec ses prémisses, et voit resurgir en force les mêmes démons, moins d'un siècle plus tard. Pas uniquement dans votre beau pays, mais dans toute l'Europe et bien au-delà.

Brexit : Londres prêt à payer 40 milliards d'euros

Brexit : Londres prêt à payer 40 milliards d'euros

Le Royaume-Uni est prêt à payer jusqu'à 40 milliards d'euros à l'Union européenne dans le cadre du règlement financier qui accompagnera sa sortie de l'Union, rapporte dimanche le Sunday Telegraph, citant des sources gouvernementales.

Une majorité des Européens optimistes quant à l'avenir de l'UE

Une majorité des Européens optimistes quant à l'avenir de l'UE

Une majorité des Européens (56%) sont optimistes quant à l'avenir de l'UE, soit une hausse de six points de pourcentage par rapport à l'automne 2016, ressort-il d'un Eurobaromètre publié mercredi par la Commission européenne.

Le Royaume-Uni ne peut pas rester membre d'Euratom après le Brexit

Le Royaume-Uni ne peut pas rester membre d'Euratom après le Brexit

Le Royaume-Uni ne peut pas rester membre d'Euratom, la communauté européenne de l'énergie atomique, après avoir quitté l'UE, qu'il en exprime le souhait ou non, a affirmé mercredi le référent du Parlement européen pour le Brexit, Guy Verhofstadt.

Un Donald Tusk rêve d'un Brexit réversible

Un Donald Tusk rêve d'un Brexit réversible

Le président du Conseil européen Donald Tusk n'exclut pas que le processus du Brexit, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, soit réversible et que ce pays reste donc dans l'UE. C'est en tout cas ce dont il rêve, a-t-il indiqué jeudi avant le sommet qui réunira les dirigeants européens jeudi et vendredi.

Négociation du Brexit: les objectifs et les priorités de l'UE

Négociation du Brexit: les objectifs et les priorités de l'UE

L'équipe de Michel Barnier, officiellement investie lundi par l'UE pour négocier l'accord de retrait du Royaume-Uni, sera guidée par des "directives de négociations" qui fixent les priorités des 27 pour parvenir à un retrait "ordonné".