Tueries du Brabant: des familles de victimes veulent que l'enquête s'arrête

Tueries du Brabant: des familles de victimes veulent que l'enquête s'arrête

Des familles de victimes des tueurs du Brabant veulent que l'enquête sur cette énigme judiciaire cesse, alors que le ministre de la Justice Koen Geens souhaite étendre le délai de prescription des crimes "passibles de la réclusion à perpétuité" à 40 ans.6 réactions



Jean-Marie Tinck se dit incapable d'avoir pu participer aux Tueries du Brabant

Jean-Marie Tinck se dit incapable d'avoir pu participer aux Tueries du Brabant

Jean-Marie Tinck a accordé, au lendemain de sa libération, une interview à la RTBF dans laquelle il reconnaît être un homme violent mais affirme être incapable d'avoir pu se rendre coupable d'actes tels que ceux posés lors des Tueries du Brabant. Il dit avoir menti et s'être attribué une implication dans ces faits pour tenter de redorer l'image qu'il avait de lui-même.





Le parcours sanglant des tueurs du Brabant

Le parcours sanglant des tueurs du Brabant

"Les tueries du Brabant" désignent une longue série de crimes et plus spécialement de braquages sanglants qui ont endeuillé la Belgique entre 1982 et 1985 et qui ont coûté la vie à 28 personnes.


Tueries du Brabant: "un moment très important de l'enquête, mais pas décisif"

Tueries du Brabant: "un moment très important de l'enquête, mais pas décisif"

Les déclarations d'un Français, qui aurait reçu les confidences du suspect dans le dossier des Tueries du Brabant, ont conduit la juge d'instruction Martine Michel à délivrer un mandat d'arrêt sous neuf chefs d'inculpation, ont indiqué vendredi le procureur du Roi de Charleroi, Pierre Magnien, et les procureurs généraux de Liège et Mons, Christian De Valkeneer et Ignacio de la Serna.


Tueries du Brabant: une extension de la prescription jusqu'en 2025 ?

Tueries du Brabant: une extension de la prescription jusqu'en 2025 ?

Le procureur général en charge du dossier des tueurs du Brabant, Christian De Valkeneer, propose samedi dans La Libre Belgique d'étendre la prescription de 30 à 40 ans. La prescription dans ce dossier sera atteinte en novembre 2015.


Des manipulations dans l'enquête sur les Tueurs du Brabant

Des manipulations dans l'enquête sur les Tueurs du Brabant

Les pièces à conviction repêchées en novembre 1986 et concernant l'affaire des tueries du Brabant sont restées moins d'un an dans les eaux du canal de Bruxelles-Charleroi, révèle un rapport de l'Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC) relayé par le magazine Moustique.


Tueries du Brabant : gravement malade, le suspect n°1 parle

Tueries du Brabant : gravement malade, le suspect n°1 parle

Le suspect n°1 dans les Tueries du Brabant, Claude Nitelet, s'est livré sur l'affaire pour la première fois aux journaux du groupe Sudpresse. Le "grand bandit" de 57 ans, gravement malade, justifie les préventions pesant à son encontre par des "coïncidences", selon les quotidiens parus mercredi.



Tueries du Brabant: plongeurs bredouilles

Tueries du Brabant: plongeurs bredouilles

Les raisons de croire que l'enquête sur les tueries du Brabant (28 morts entre 1982 et 1985) puisse élucider le mystère (qui et pourquoi ?) s'émoussent avec le temps.



Tueries du Brabant : les derniers plongeons dans un passé boueux

Tueries du Brabant : les derniers plongeons dans un passé boueux

Des plongeurs qui raclent actuellement les fonds du canal Bruxelles-Charleroi non loin du Plan incliné de Ronquières sont, peut-être, le dernier espoir des enquêteurs de la cellule de Jumet qui poursuit ses investigations pour percer le mystère des tueries du Brabant.


Tueries du Brabant: le temps presse avant la prescription

Tueries du Brabant: le temps presse avant la prescription

D'ici cinq ans, les auteurs des tueries du Brabant doivent être démasqués, inculpés et condamnés. D'où ce nouvel appel à témoins lancé par la justice, concentré sur le bois de la Houssière où les tueurs ont passé trente heures, apparemment en sécurité.