Arrivée de Trump à Bruxelles pour un sommet de l'Otan qui s'annonce tendu

Arrivée de Trump à Bruxelles pour un sommet de l'Otan qui s'annonce tendu

Le président américain Trump est arrivé mardi soir à Bruxelles pour participer durant deux jours à un sommet de l'Otan qui s'annonce tendu en raison notamment du ton souvent utilisé par le locataire de la Maison Blanche pour rudoyer ses alliés auquel a répliqué plus tôt dans la journée le président du Conseil européen, Donald Tusk.

Otan : La Belgique a "un long chemin" à parcourir pour respecter ses engagements

Otan : La Belgique a "un long chemin" à parcourir pour respecter ses engagements

La Belgique a "un long chemin" à parcourir pour atteindre le seuil des 2% de son Produit intérieur brut (PIB) consacrés aux dépenses de défense, un engagement qu'ont pris tous les alliés en 2014, a affirmé vendredi le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, à cinq jours d'un sommet atlantique à Bruxelles qui sera dominé par la volonté américaine d'un meilleur "partage du fardeau".

USA: 2.000 enfants séparés de leurs parents sans papiers en six semaines

USA: 2.000 enfants séparés de leurs parents sans papiers en six semaines

L'administration Trump a révélé pour la première fois vendredi l'impact de sa nouvelle politique de tolérance zéro à la frontière avec le Mexique, où 2.000 enfants ont été séparés depuis mi-avril de leurs parents arrêtés pour être entrés illégalement aux Etats-Unis.

Charles Michel, entre Trump et Trump

Charles Michel, entre Trump et Trump

Olivier Mouton - Le Premier ministre accuse l'opposition de " trumpisme ", tandis que De Wever fait de son Trump. Et si la Belgique évoluait vers une situation à l'italienne ?

La stratégie commerciale de Trump est perdante

La stratégie commerciale de Trump est perdante

Arnaud Zacharie - La stratégie commerciale de l'administration Trump est perdante, car l'imposition unilatérale de tarifs douaniers pour résorber le déficit commercial est une mauvaise réponse à un faux problème.

"L'Europe de la défense progresse... de recul en recul"

"L'Europe de la défense progresse... de recul en recul"

Franklin Dehousse - L'Europe de la défense vit une phase historique, selon Federica Mogherini, cheffe de la diplomatie européenne. On adopte une nouvelle stratégie : moment historique. Décision sur la coopération structurée à 25 Etats membres : moment historique. Première réunion des ministres : moment historique.

Facebook, outil électoral décisif pour Obama et pour Trump

Facebook, outil électoral décisif pour Obama et pour Trump

Dénoncée dans le cadre du scandale Cambridge Analytica, l'utilisation à des fins électorales de données recueillies sur Facebook et d'autres réseaux sociaux n'est pas nouvelle: elle a commencé avec la première campagne de Barack Obama en 2008 et s'est accentuée en 2012, selon des experts.

"Les réponses de l'Europe à l'augmentation des droits de douane par les USA, entre fermeté et ouverture"

"Les réponses de l'Europe à l'augmentation des droits de douane par les USA, entre fermeté et ouverture"

Thibaud Bodson - Le 1er mars, le Président Trump a annoncé vouloir procéder à une augmentation des droits de douane sur l'ensemble des importations d'aluminium et d'acier à hauteur respectivement de 10 et 25 pourcents. La Commission Européenne s'est rassemblée ce 7 mars pour décider des réponses à adopter si Washington devait passer à l'acte. Ces réponses sont de trois natures : économiques, juridiques et diplomatiques. L'Union Européenne doit exploiter chacune de ces trois voies avec fermeté et ouverture.

Les Nord-Coréens ont annulé une rencontre avec Pence

Les Nord-Coréens ont annulé une rencontre avec Pence

Le vice-président américain Mike Pence était prêt à rencontrer une délégation de hauts responsables nord-coréens en marge des jeux Olympiques d'hiver mais cette "brève réunion" a été annulée "au dernier moment" par Pyongyang après de durs propos de M. Pence, a déclaré Washington mardi.

La décision de Trump sur les sanctions envers l'Iran attendue vendredi

La décision de Trump sur les sanctions envers l'Iran attendue vendredi

Le président américain a réuni jeudi ses principaux conseillers pour décider de réimposer ou non des sanctions économiques contre l'Iran, une décision très attendue et qui pourrait torpiller l'accord nucléaire conclu en 2015 avec Téhéran, défendu notamment par l'UE. Un haut responsable du département d'Etat a indiqué que la décision du président à ce sujet serait rendue publique vendredi.