La transition énergétique a du plomb dans l'aile

La transition énergétique a du plomb dans l'aile

Depuis une quarantaine d'années, le monde a peur de manquer d'énergie et de détraquer le climat. Cette double obsession a inspiré aux Nations unies, la mise en oeuvre d'une "transition énergétique" censée assurer, avant la fin de ce siècle, le triomphe des énergies renouvelables, pour esquiver à la fois la fin prévisible des sources fossiles et le changement climatique. Ce paradigme, s'il tient toujours le haut du pavé, a du plomb dans l'aile.