Tiananmen: les Chinois "veulent laisser 1989" derrière eux

Tiananmen: les Chinois "veulent laisser 1989" derrière eux

Le 4 juin est "un jour ordinaire" et les Chinois "veulent laisser 1989" derrière eux, a écrit samedi un journal chinois dépendant du Parti communiste, dénonçant "le brouhaha" des commémorations à l'étranger des manifestations pro-démocratie de la place Tiananmen.2 réactions


Des militants chinois détenus ou sous surveillance pour la commémoration de Tiananmen

Des militants chinois détenus ou sous surveillance pour la commémoration de Tiananmen

Des militants chinois étaient détenus ou sous surveillance policière samedi, jour anniversaire de la répression meurtrière du mouvement pro-démocratie de Tiananmen en 1989, au moment où des mères d'étudiants tués à l'époque dénonçaient une amnésie d'Etat et "27 années de terreur blanche".1 réactions


À 51 ans, le dernier prisonnier de Tiananmen bientôt remis en liberté

À 51 ans, le dernier prisonnier de Tiananmen bientôt remis en liberté

Miao Deshun était âgé de 25 ans lorsqu'il a été mis en prison à la suite des protestations de la place Tiananmen de 1989. Sa libération pourrait avoir lieu en octobre selon un communiqué de la Fondation Dui Hua, une ONG de défense des droits de l'homme en Chine basée aux Etats-Unis.


Le président chinois "pas réformiste", selon les "Mères de Tiananmen"

Le président chinois "pas réformiste", selon les "Mères de Tiananmen"

Les proches des victimes de la sanglante répression du mouvement démocratique de 1989 en Chine ont affirmé dans une lettre ouverte que le nouveau président Xi Jinping n'était "pas un réformiste" et que le pays subissait au contraire des politiques rétrogrades.


Des leaders de Tiananmen en 1989 demandent à pouvoir rentrer en Chine

Des leaders de Tiananmen en 1989 demandent à pouvoir rentrer en Chine

Des chefs de file du mouvement étudiant pour la démocratie de la place Tiananmen à Pékin en 1989 et des dissidents ont demandé au gouvernement chinois à pouvoir rentrer en Chine, dans un appel publié dimanche par l'organisation Human Rights in China(HRIC).


La Chine réfléchit à une indemnisation des victimes de Tiananmen

La Chine réfléchit à une indemnisation des victimes de Tiananmen

La police chinoise a pour la première fois évoquée la possibilité d'une indemnisation de proches de personnes tuées lors de répression du mouvement de la place Tiananmen en 1989, selon une lettre ouverte publiée mardi par un groupe de défense des victimes.