Les premières excuses du fabricant du Softenon déçoivent

Les premières excuses du fabricant du Softenon déçoivent

Les premières excuses du fabricant allemand de la Thalidomide (Softenon), Grunenthal, aux milliers d'enfants victimes de ce médicament, 50 ans après les premiers cas de malformations, ont provoqué samedi une vague d'émotion suscitant l'effroi dans les pays touchés par le désastre pharmaceutique.