Plusieurs milliers de Néerlandaises effectuent un dépistage génétique en Belgique

Plusieurs milliers de Néerlandaises effectuent un dépistage génétique en Belgique

Quelque 4.470 Néerlandaises enceintes viennent chaque année effectuer en Belgique un diagnostic anténatal non invasif, un test destiné à détecter les anomalies génétiques chez le foetus, et notamment la trisomie. Ce test est actuellement interdit aux Pays-Bas, rapporte le NRC Handelsblad.