Tax shift: les plus bas revenus doublement pénalisés

Tax shift: les plus bas revenus doublement pénalisés

Sur base de tableaux liés au tax shift remis par le ministre des Finances au député Marco Van Hees, il ressort que les citoyens les plus pauvres (1er décile) bénéficient via cette réforme d'un montant global de 4 millions d'euros (soit 0,1% du total) contre 975,6 millions d'euros (soit 22,2% du total) pour les plus riches dont les revenus dépassent les 57.776 euros (10ème décile).21 réactions