Brussels Airport prévoit d'agrandir le site de l'aéroport

Brussels Airport prévoit d'agrandir le site de l'aéroport

Dans son nouveau plan stratégique, Brussels Airport Company (BAC) prévoit d'agrandir fortement le site de l'aéroport national. Parmi les mesures envisagées, il est question de prolonger de 800 mètres l'une des pistes d'atterrissage de sorte qu'elle puisse également servir de piste de décollage, rapporte Het Nieuwsblad mercredi.6 réactions


Bruxelles doit accepter le bruit de l'aéroport, exigent 19 communes flamandes

Bruxelles doit accepter le bruit de l'aéroport, exigent 19 communes flamandes

Les bourgmestres de 19 communes flamandes autour de Brussels Airport ont signé un texte dans lequel ils plaident pour une loi qui répartit de manière équilibrée les vols vers et depuis l'aéroport. La région bruxelloise doit également, selon les bourgmestres, prendre ses responsabilités et mettre fin à ses ambitions de zone de non vol (no-fly zone) pour Bruxelles.40 réactions



La nuit, tous les avions font du bruit

La nuit, tous les avions font du bruit

" Une extension de la nuit, qui commencerait à 22 heures au lieu de 23 et finirait à 7 heures au lieu de 6, provoquerait des dégâts économiques pour l'aéroport et paralyserait aussi ses possibilités de développement futur. "11 réactions


DHL va tripler ses activités à Zaventem. Et les nuisances sonores aussi?

DHL va tripler ses activités à Zaventem. Et les nuisances sonores aussi?

Le transporteur express investit 114 millions d'euros dans une nouvelle plate-forme à l'aéroport de Bruxelles National. Sans accroître le nombre de vols de nuit, jure-t-il. Sa feuille de route, dévoilée par Le Vif/L'Express, assure pourtant le contraire : ils augmenteront de 57 % d'ici à 2020...10 réactions


Belgocontrol hors contrôle ?

Belgocontrol hors contrôle ?

" Nous n'avons pas constaté de cas de non-respect des normes de vent pour l'instant ", assurait la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant (MR), interrogée en commission parlementaire sur le survol de certaines communes, il y a quelques jours, par le député PS Stéphane Crusnière.4 réactions


Le Plan Wathelet aura coûté près de 2 millions d'euros

Le Plan Wathelet aura coûté près de 2 millions d'euros

Pour gérer les routes aériennes, Belgocontrol jure qu'elle ne fait qu'exécuter les instructions. Et qu'elle ne défend pas les intérêts flamands. Elle est un peu lasse de l'inconstance des politiques. Du sommet de sa tour de contrôle, Johan De Cuyper, contrôleur en chef, aspire à plus de sérénité dans le ciel bruxellois.11 réactions


Survol de Bruxelles : pourquoi Jacqueline Galant est cernée

Survol de Bruxelles : pourquoi Jacqueline Galant est cernée

Six mois après son entrée en fonction, la ministre MR de la Mobilité n'a pas encore proposé de mesure concrète pour sortir de cet épineux dossier, moratoire mis à part. Ses adversaires politiques et les riverains s'impatientent. Elle promet d'atterrir en 2016. C'est loin...17 réactions



Survol de Bruxelles : Une motion à défaut du moratoire

Survol de Bruxelles : Une motion à défaut du moratoire

Quelque 400 habitants de Woluwe-Saint-Pierre, dont une majorité de sympathisants du mouvement citoyen Pas Question, se sont rendus mardi soir au conseil communal, afin d'y interpeller le bourgmestre Benoît Cerexhe (cdH) sur la question du survol de Bruxelles.



Survol de Bruxelles: les solutions de Catherine Fonck "boiteuses"

Survol de Bruxelles: les solutions de Catherine Fonck "boiteuses"

Le rapport que la secrétaire d'Etat Catherine Fonck a remis aux principaux ministres du gouvernement démissionnaire sur les routes des avions décollant de l'aéroport de Bruxelles écarte un retour à la situation antérieure mais propose des solutions que d'aucuns estiment boiteuses, pour des raisons techniques et économiques, rapporte vendredi Le Soir.


Survol de Bruxelles : Catherine Fonck accusée d'immobilisme

Survol de Bruxelles : Catherine Fonck accusée d'immobilisme

Le président du SPF Mobilité, Laurent Ledoux, a envoyé le 13 août dernier un courrier au kern pour se plaindre d'une forme d'immobilisme de la secrétaire d'Etat à la Mobilité en affaires courantes Catherine Fonck (cdH) dans le dossier du survol de Bruxelles, écrit lundi Le Soir.