Guerre ouverte pour la station polaire belge

Guerre ouverte pour la station polaire belge

Evincé de la station polaire Princesse Elisabeth en Antarctique par l'administration de la politique scientifique (Belspo), Alain Hubert prépare quand même, via la Fondation polaire internationale (IPF) qu'il préside, la mission 2015-2016. De son côté, l'administration fédérale met sur pied une expédition, forcément concurrente, rapporte mercredi Le Soir.8 réactions


Station Princesse Elisabeth : Alain Hubert appelle à plus de sérénité

Station Princesse Elisabeth : Alain Hubert appelle à plus de sérénité

Alain Hubert, président de la Fondation polaire internationale (IPF), souhaite que les différentes structures chargées de la gestion et du financement de la station Princesse Elisabeth en Antarctique retrouvent un peu de sérénité après les révélations faites par plusieurs médias ces dernières semaines. Dans un communiqué détaillé diffusé vendredi, l'IPF répond à ces allégations.


Vide polaire autour d'Alain Hubert

Vide polaire autour d'Alain Hubert

Les militaires et certains scientifiques ne veulent plus aller en Antarctique, pour les missions scientifiques à bord de la station polaire Princesse Elisabeth, en raison du comportement difficile de l'explorateur Alain Hubert.