Le nombre d'affaires renvoyées aux assises en chute libre

Le nombre d'affaires renvoyées aux assises en chute libre

Les chambres de mises en accusation néerlandophones ont renvoyé trois affaires aux assises durant les huit premiers mois de 2016, alors que les francophones l'ont fait à 23 reprises sur le même laps de temps, peut-on extraire de chiffres du SPF Justice exposés par Koen Geens (CD&V) en réponse à une question parlementaire d'Elio Di Rupo (PS), et qui sont relayés jeudi dans Le Soir et La Libre Belgique.

Attentats de Bruxelles: plus de 900.000 euros versés aux victimes

Attentats de Bruxelles: plus de 900.000 euros versés aux victimes

Moins de neuf mois après les attentats commis à Bruxelles et à Zaventem, le Fonds des victimes pour actes de terrorisme a déjà attribué 900.000 euros, indique le SPF Justice. Un guichet unique a été mis en place après les attentats du 22 mars pour répondre aux questions administratives des proches ou des victimes.

Incendie à l'Institut de criminologie : il n'y avait pas de mesure de sécurité supplémentaire

Incendie à l'Institut de criminologie : il n'y avait pas de mesure de sécurité supplémentaire

Le SPF Justice a exprimé lundi son soutien aux collaborateurs de l'Institut national de Criminalistique et de Criminologie (INCC) à Neder-Over-Heembeek, frappé par un incendie volontaire survenu dans la nuit de dimanche à lundi, tout en soulignant que l'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace (Ocam) n'avait recommandé aucune mesure de sécurité supplémentaire après les attentats du 22 mars.

Institut de criminologie: l'Ocam n'avait pas préconisé de mesure de sécurité supplémentaire

Institut de criminologie: l'Ocam n'avait pas préconisé de mesure de sécurité supplémentaire

Le SPF Justice a exprimé lundi son soutien aux collaborateurs de l'Institut national de Criminalistique et de Criminologie (INCC) à Neder-Over-Heembeek, frappé par un incendie volontaire survenu dans la nuit de dimanche à lundi, tout en soulignant que l'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace (Ocam) n'avait recommandé aucune mesure de sécurité supplémentaire après les attentats du 22 mars.