Les Chefs d'État africains s'offrent l'immunité contre les crimes de guerre

Les Chefs d'État africains s'offrent l'immunité contre les crimes de guerre

Les dirigeants africains ont franchi une étape supplémentaire pour obtenir l'immunité contre toute poursuite pénale, à l'issue du sommet de l'Union africaine. Les défenseurs des droits de l'Homme estiment que c'est une régression dans la lutte contre les crimes et autres violations des lois en Afrique. Le professeur de droit international Eric David nous éclaire sur les conséquences d'une telle décision.