Le service militaire volontaire en désamour

Le service militaire volontaire en désamour

Les trois quarts des recrues entrées à l'ar­mée via l'EVMI (engagement volontaire au service militaire) ne sont jamais allés au bout de leur engagement, selon le syndicat CGSP.4 réactions