Pyongyong met en garde contre un risque de "basculement" nucléaire

Pyongyong met en garde contre un risque de "basculement" nucléaire

La Corée du Nord a fustigé dimanche les manoeuvres militaires des Etats-Unis et de la Corée du Sud face à Pyongyang, accusant Washington et Séoul de faire progresser le risque d'une guerre nucléaire sur la péninsule vers un "point de basculement".

25 juin 1950 : le jour où la Corée s'est (vraiment) déchirée

25 juin 1950 : le jour où la Corée s'est (vraiment) déchirée

C'est une surprise. Et une agression. En ce beau dimanche d'été, les Coréens attaquent les Coréens. Ou plutôt : les Nordistes envahissent les Sudistes. En cause, un problème de légitimité. Les uns comme les autres se considèrent comme les plus légitimes.

Une présence militaire belge "symbolique mais utile" en Corée du sud?

Une présence militaire belge "symbolique mais utile" en Corée du sud?

Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a rencontré lundi à Séoul, en marge de la mission économique princière, le commandant en chef des forces américaines en Corée du sud, le général Vincent K. Brooks. Il a évoqué avec lui la possibilité d'une participation belge "symbolique mais utile" à certains exercices américano-onusiens dans la péninsule, pour améliorer le renseignement militaire belge sur le conflit et pousser la voie du dialogue.

Corruption: la fille de la "Raspoutine" sud-coréenne arrêtée

Corruption: la fille de la "Raspoutine" sud-coréenne arrêtée

La fille de la femme au coeur du scandale de corruption qui a entraîné la destitution de l'ex-présidente sud-coréenne Park Geun-Hye, a été arrêtée à bord de l'avion qui la ramenait à Séoul dans le cadre de son extradition.

Scrutin électoral en Corée du Sud sur fond de regain de tensions avec Pyongyang

Scrutin électoral en Corée du Sud sur fond de regain de tensions avec Pyongyang

Les élections prévues en Corée du Sud mardi doivent mettre fin à des mois de turbulences politiques marqués par la destitution de l'ancienne présidente Park Geun Hye en mars, emportée par un scandale de corruption. Alors que les relations entre Séoul et son frère ennemi Pyongyang sont plus que jamais tendues, le prochain président devra ménager les sensibilités dans la région.

Séoul ne veut pas payer le bouclier antimissile américain

Séoul ne veut pas payer le bouclier antimissile américain

Séoul a balayé vendredi des propos du président américain Donald Trump laissant entendre que la Corée du Sud devait payer pour un bouclier antimissile américain à un milliard de dollars en cours d'installation par les deux alliés pour faire face aux menaces nord-coréennes.

La Corée du Nord célèbre "sobrement" la naissance de son armée

La Corée du Nord célèbre "sobrement" la naissance de son armée

Pyongyang a célébré mardi la naissance de son armée par un exercice "massif" de tirs d'armes conventionnelles au moment où un sous-marin américain débarquait dans un port sud-coréen, selon Séoul, dans un contexte de tensions autour des ambitions nucléaires du Nord.

"Ne testez pas la détermination de Trump"

"Ne testez pas la détermination de Trump"

Le vice-président américain Mike Pence a recommandé lundi à Pyongyang de ne pas tester la "détermination" de Donald Trump face aux programmes balistique et nucléaire nord-coréens.

La lignée des Kim, un arbre généalogique aux branches fragiles

La lignée des Kim, un arbre généalogique aux branches fragiles

Etre membre de la "famille régnante" nord-coréenne confère des privilèges énormes. Mais les nombreuses branches tombées précocement de l'arbre généalogique des Kim montrent aussi que l'appartenance à cette lignée est très risquée.

Assassinat de Kim Jong-Nam: un autre Nord-Coréen arrêté en Malaisie

Assassinat de Kim Jong-Nam: un autre Nord-Coréen arrêté en Malaisie

La police malaisienne a annoncé samedi l'arrestation d'un Nord-Coréen dans le cadre de l'enquête sur le meurtre du demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, dont le corps est au centre d'une bataille entre Pyongyang et Kuala Lumpur.

"Grande satisfaction" de Kim Jong-Un après le tir réussi d'un missile balistique

"Grande satisfaction" de Kim Jong-Un après le tir réussi d'un missile balistique

La Corée du Nord a annoncé lundi avoir testé avec "succès" un nouveau missile balistique, tir perçu comme un défi pour le nouveau président américain Donald Trump et qui sera débattu en urgence par le Conseil de sécurité de l'ONU à la demande de Washington, Séoul et Tokyo.

La Corée du Nord attaque le Sud (ceci est un exercice)

La Corée du Nord attaque le Sud (ceci est un exercice)

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a dirigé un vaste exercice d'artillerie simulant des attaques contre Séoul et d'autres cibles, tandis que la Corée du Sud et le Japon dévoilaient vendredi de nouvelles sanctions unilatérales en représailles au programme nucléaire nord-coréen.