Au moins 27 morts dans un attentat contre une mosquée chiite à Kaboul
Au moins 27 morts dans un attentat contre une mosquée chiite à Kaboul
Au moins 27 morts dans un attentat contre une mosquée chiite à Kaboul
Au moins 27 morts dans un attentat contre une mosquée chiite à Kaboul
Au moins 27 morts dans un attentat contre une mosquée chiite à Kaboul
Au moins 27 morts dans un attentat contre une mosquée chiite à Kaboul
Au moins 27 morts dans un attentat contre une mosquée chiite à Kaboul
Au moins 27 morts dans un attentat contre une mosquée chiite à Kaboul
05750332016-11-21 10:52:412016-11-21 10:52:41AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Au moins 27 morts dans un attentat contre une mosquée chiite à Kaboul

Un attentat suicide a fait au moins 27 morts et 35 blessés lundi dans une mosquée chiite de Kaboul, en pleine célébration d'une importante fête religieuse marquant le 40e jour suivant l'Achoura, a indiqué une source policière à l'AFP.

yesMarie Gathon2016-11-21 10:52:49http://www.levif.be/actualite/international/au-moins-27-morts-dans-un-attentat-contre-une-mosquee-chiite-a-kaboul/article-normal-575033.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/au-moins-27-morts-dans-un-attentat-contre-une-mosquee-chiite-a-kaboul/article-normal-575033.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Au moins 27 morts dans un attentat contre une mosquée chiite à Kaboul

"Un kamikaze s'est fait exploser au milieu des pèlerins dans la mosquée, tuant 27 personnes et en blessant 35," a déclaré à l'AFP Fridon Obaidi, chef des enquêtes criminelles au ministère de l'Intérieur.

"Il s'agit bien d'une attaque suicide qui s'est produite vers 12H30 (8H00 GMT) à l'intérieur de la mosquée Baqirul Olum", dans l'ouest de la capitale afghane, a précisé Sediq Sediqqi, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

"J'étais dans la mosquée, les gens étaient en train de prier quand j'ai entendu un énorme 'bang' et les vitres exploser. Je n'avais aucune idée de ce que qui se passait, je me suis enfui en criant," a rapporté un témoin, Ali Jan, joint par l'AFP.

La zone vers laquelle ont afflué de nombreuses ambulances a été complètement bouclée, a ajouté un porte-parole du ministère de la Santé, Mohammad Ismail.

Selon lui, les victimes ont été acheminées vers deux hôpitaux de Kaboul, Istiqlal et Emergency, du nom de l'ONG italienne Emergency, spécialisée dans le traitement des victimes de guerre.

La communauté chiite célèbre lundi l'Arbaïn - littéralement "quarante" en arabe - qui marque la fin des 40 jours de deuil consécutifs à l'Achoura, en souvenir de la mort de l'imam Hussein.

Lors de l'Achoura le 13 octobre dernier, une série d'attentats revendiqués par le groupe Etat islamique contre les chiites afghans avait fait plus de 30 morts et près de 100 blessés, à Kaboul et Mazar-i-Sharif (nord).

C'est la troisième fois que les chiites sont visés dans Kaboul depuis l'attentat du 23 juillet contre une manifestation de la minorité hazara qui avait fait 85 morts et plus de 130 blessés.

Cette attaque avait été revendiquée par l'EI.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlSediq SediqqiAli JanMohammad IsmailKaboulAchouraAFP
Douze morts dans une attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan
Douze morts dans une attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan
Douze morts dans une attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan
Douze morts dans une attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan
Douze morts dans une attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan
Douze morts dans une attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan
Douze morts dans une attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan
Douze morts dans une attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan
05428092016-08-25 13:35:232016-08-25 13:35:24AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Douze morts dans une attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan

Au moins douze personnes ont été tuées lors d'une attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan à Kaboul qui a duré plus de dix heures dans la nuit de mercredi à jeudi, pendant lesquelles des étudiants ont lancé de poignants appels à l'aide.

yesMarie Gathon2016-08-25 13:35:36http://www.levif.be/actualite/international/douze-morts-dans-une-attaque-contre-l-universite-americaine-d-afghanistan/article-normal-542809.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/douze-morts-dans-une-attaque-contre-l-universite-americaine-d-afghanistan/article-normal-542809.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Douze morts dans une attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan

L'attaque contre cet établissement d'élite qui accueille 1.700 étudiants n'a pas été revendiquée pour l'heure. Deux de ses professeurs, un Australien et un Américain, avaient déjà été enlevés au début du mois, sans que leur rapt ne soit revendiqué non plus.

"Sept étudiants, un garde de l'université, et un garde de l'établissement voisin pour les aveugles ont été tués", a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Sediq Sediqqi, ajoutant que trois policiers avaient également trouvé la mort.

Un précédent décompte faisait état de neuf morts. Selon ce nouveau bilan, au moins 45 personnes ont été blessées, dont certaines grièvement.

Le nombre d'assaillants n'est pas clair, mais la police de Kaboul a indiqué avoir tué deux d'entre eux lors de leur opération de sécurisation du campus à l'aube.

L'armée afghane, assistée par des conseillers militaires de la coalition internationale dirigée par les Américains, a rapidement encerclé le campus.

Des centaines d'étudiants ont été évacués pendant la nuit.

Une poignée d'étudiantes, certaines terrifiées et en pleurs, ont été escortées hors du campus par des policiers à la fin de l'assaut.

"La fille de mon beau-frère, étudiante, a disparu", lance une femme anxieuse devant l'université. "On la cherche depuis le début de l'attaque, on vérifié tous les hôpitaux mais il n'y a pas de trace d'elle".

Explosions et fusillade avaient retenti sur le campus en début de soirée mercredi, à l'heure où de nombreux étudiants s'y trouvaient pour assister à des cours du soir, une pratique fréquente en Afghanistan où nombre d'étudiants sont également salariés.

Dès les débuts de l'attaque, nombre d'étudiants avaient émis des messages de détresse sur Twitter.

"#AUAF attaquée. Des amis et moi nous sommes échappés, plusieurs autres amis et des enseignants sont coincés dedans", a ainsi tweeté le journaliste Ahmad Mukhtar.

"J'ai entendu des explosions, et il y a des tirs près d'ici (...) Notre classe est remplie de fumée et de poussière", a raconté un étudiant joint par téléphone par l'AFP. "Nous sommes coincés à l'intérieur et nous avons très peur".

- Offensives des talibans -

Cette attaque, la première de cette ampleur contre une université d'envergure en Afghanistan, jette une ombre sur tout le secteur de l'éducation, considéré comme une rare source d'espoir pour les jeunes Afghans grandissant au milieu d'une insécurité croissante.

L'augmentation du nombre d'étudiants et surtout d'étudiantes allant à l'université est saluée comme une réussite depuis la chute en 2001 du régime taliban qui avait interdit l'éducation des femmes.

"En s'en prenant aux civils, aux établissements d'éducation, aux zones résidentielles, aux ponts et centrales électriques, les groupes terroristes veulent (...) entraver le développement et le renforcement des valeurs auxquelles croient les Afghans", a déploré le président Ashraf Ghani.

L'université américaine d'Afghanistan, qui entretient des partenariats avec de prestigieuses universités américaines comme Georgetown, Stanford et l'Université de Californie, est considérée comme une cible en partie en raison de la présence d'enseignants occidentaux.

On ignore le sort des deux professeurs enlevés le 7 août par des hommes armés qui ont brisé les fenêtres de leur véhicule à proximité de l'établissement, mais les enlèvements crapuleux d'étrangers sont relativement fréquents à Kaboul.

Cette nouvelle attaque d'ampleur en plein Kaboul intervient alors que les rebelles talibans sont à l'offensive dans tout le pays contre le gouvernement soutenu par les Occidentaux.

Les forces afghanes soutenues par l'armée américaine tentent de repousser les insurgés islamistes qui s'approchent de Lashkar Gah, capitale de la province du Helmand, haut lieu du pavot.

L'intensification des combats dans cette zone du sud de l'Afghanistan, qui entraîne une crise humanitaire, montre à quel vitesse la sécurité se détériore, près de quinze ans après l'intervention menée par les Américains.

Les talibans se rapprochent d'une autre capitale provinciale, Kunduz, noeud stratégique dans le nord du pays qu'ils avaient brièvement conquis il y a un an, leur principale victoire depuis 2001.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlSediq SediqqiAhmad MukhtarAshraf GhaniKaboulAfghanistanIntérieur
L'attaque de l'Université américaine d'Afghanistan a fait 9 morts
L'attaque de l'Université américaine d'Afghanistan a fait 9 morts
L'attaque de l'Université américaine d'Afghanistan a fait 9 morts
L'attaque de l'Université américaine d'Afghanistan a fait 9 morts
L'attaque de l'Université américaine d'Afghanistan a fait 9 morts
L'attaque de l'Université américaine d'Afghanistan a fait 9 morts
L'attaque de l'Université américaine d'Afghanistan a fait 9 morts
L'attaque de l'Université américaine d'Afghanistan a fait 9 morts
1421469Ces sauvages n'aiment pas que les jeunes étudient pour pouvoir mieux les dominer en restant ignorants dans les pays musulmans intégristes c'est la meilleure façon de pouvoir laisser surtout les hommes être au dessus de tout , c'est l'horreur !! jamais la paix n'existera dans ce pays sans massacrer 100 % de ces sauvages qui tuent rien que pour leur idéologie à la con , dire que l'Europe en laisse rentrer chez nous ! c'est terrible !!!2016-08-25 00:12:36rénald lanoy5424772016-08-24 21:33:192016-08-25 07:23:32BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

L'attaque de l'Université américaine d'Afghanistan a fait 9 morts

Au moins neuf personnes ont été tuées dans une audacieuse attaque contre l'Université américaine d'Afghanistan à Kaboul, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur jeudi.

yesCéline Bouckaert2016-08-24 21:33:00http://www.levif.be/actualite/international/l-attaque-de-l-universite-americaine-d-afghanistan-a-fait-9-morts/article-normal-542477.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/l-attaque-de-l-universite-americaine-d-afghanistan-a-fait-9-morts/article-normal-542477.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
L'attaque de l'Université américaine d'Afghanistan a fait 9 morts

"Sept étudiants ont été tués, et 30 autres étudiants et enseignants blessés" lors de l'attaque contre le campus mercredi soir, a indiqué à l'AFP Sediq Sediqqi, porte-parole du ministère, ajoutant que deux policiers ont également trouvé la mort.

Explosions et tirs retentissaient mercredi soir dans la prestigieuse Université américaine d'Afghanistan à Kaboul, dont des étudiants envoyaient des messages de détresse depuis l'intérieur du bâtiment où ils étaient enfermés. "J'ai entendu des explosions, et il y a des tirs près d'ici (...) Notre classe est remplie de fumée et de poussière, a raconté un étudiant joint par téléphone par l'AFP.

"Nous sommes coincés à l'intérieur et nous avons très peur". Des dizaines de soldats ont rapidement encerclé le campus attaqué en début de soirée, à un moment où il est habituellement bondé d'étudiants, car nombre d'entre eux travaillent et suivent des cours du soir à temps partiel.

Aucun groupe n'a revendiqué jusque là cette attaque, qui intervient deux semaines après l'enlèvement de deux enseignants de cette université privée, un Australien et un Américain, et fait suite à plusieurs attaques de grande ampleur dans la capitale afghane.

"De nombreux étudiants ont été évacués" a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Sediq Sediqqi, ajoutant qu'aucune information n'indiquait que les assaillants avaient pris des otages. "Nous ne sommes pas sûrs du nombre d'attaquants (...) mais nos forces spéciales ont commencé les opérations de nettoyage".

Des conseillers militaires américains aidaient les forces afghanes à faire face à cette attaque, selon un responsable américain de la Défense. L'Université américaine d'Afghanistan (AUAF) a ouvert ses portes en 2006 et accueille actuellement plus de 1.700 élèves.

Cet établissement d'élite, qui entretient des partenariats et des programmes d'échanges avec de prestigieuses universités américaines comme Georgetown, Stanford et l'Université de Californie, se présente comme "la seule université privée, à but non lucratif, non partisane et mixte d'Afghanistan", république islamique où hommes et femmes sont habituellement séparés.

Deux de ses professeurs ont été kidnappés par des hommes armés en uniforme dans la soirée du 7 août en plein centre de Kaboul, le dernier enlèvement en date ciblant des étrangers.

Belga

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlSediq SediqqiKaboulAfghanistanUniversité américaine d'Afghanistan