Di Rupo: les 400 millions pour la sécurité ne viendront pas de la Sécu

Di Rupo: les 400 millions pour la sécurité ne viendront pas de la Sécu

Le PS n'est pas contre certaines initiatives du gouvernement pour lutter contre le terrorisme, dont la décision de débloquer 400 millions d'euros supplémentaires pour la sécurité. Propositions à l'appui, il avertit toutefois: hors de question que ces moyens proviennent de la sécurité sociale, déjà suffisamment mise à mal, selon lui, depuis le début de la législature.21 réactions