Bientôt un secret professionnel partagé pour repérer la radicalisation ?

Bientôt un secret professionnel partagé pour repérer la radicalisation ?

Le recours à la technique du "secret professionnel partagé" figure parmi les pistes suggérées aux sénateurs par les services juridiques de la Haute assemblée pour faciliter l'échange d'informations à des fins de détection du radicalisme.8 réactions