Peu de mineurs sont sanctionnés administrativement

Peu de mineurs sont sanctionnés administrativement

Peu de mineurs âgés de 16 à 18 ans sont actuellement sanctionnés, selon une enquête menée par le Délégué général aux droits de l'enfant, Bernard De Vos, rapporte vendredi Le Soir. "Pourquoi en serait-il autrement si on venait à élargir le système aux 14 ans et plus", se demande le DGDE.