Pas de libération sous caution pour l'ami du tueur de San Bernardino
Pas de libération sous caution pour l'ami du tueur de San Bernardino
Pas de libération sous caution pour l'ami du tueur de San Bernardino
Pas de libération sous caution pour l'ami du tueur de San Bernardino
Pas de libération sous caution pour l'ami du tueur de San Bernardino
Pas de libération sous caution pour l'ami du tueur de San Bernardino
Pas de libération sous caution pour l'ami du tueur de San Bernardino
04436032015-12-22 06:35:372015-12-22 06:35:37AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Pas de libération sous caution pour l'ami du tueur de San Bernardino

Un ami proche d'un des deux tueurs de San Bernardino (Californie), l'attentat le plus meurtrier aux Etats-Unis depuis 2001, s'est vu refusé une libération sous caution lundi après avoir été inculpé pour complot terroriste.

yesOlivia Lepropre2015-12-22 06:36:05http://www.levif.be/actualite/international/pas-de-liberation-sous-caution-pour-l-ami-du-tueur-de-san-bernardino/article-normal-443603.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/pas-de-liberation-sous-caution-pour-l-ami-du-tueur-de-san-bernardino/article-normal-443603.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Pas de libération sous caution pour l'ami du tueur de San Bernardino

Le juge David Bristow a rejeté la demande de l'avocat d'Enrique Marquez, affirmant que ses liens avec l'un des tueurs justifiaient de le maintenir en détention.

Enrique Marquez, qui a coopéré avec les autorités, a été inculpé jeudi de projets d'attentat avec Syed Farook, son ami de longue date, en 2011 et 2012 dans une université et sur une autoroute. Il a notamment été accusé d'avoir fourni "illégalement" à Syed Farook deux fusils utilisés pendant la tuerie de San Bernardino, qui a fait 14 morts et 22 blessés le 2 décembre.

Les autorités ont indiqué ne disposer d'aucune preuve montrant qu'il avait pris part au massacre perpétré par Syed Farook et son épouse Tashfeen Malik durant un déjeuner de Noël pour employés des services sanitaires du comté de San Bernardino.

Mais outre la question des armes, Enrique Marquez a aussi été inculpé pour "avoir trompé les services fédéraux de l'immigration en faisant un mariage blanc" avec une femme, dont la soeur avait épousée le frère de Syed Farook. Cette immigrée russe, d'après plusieurs médias américains, payait Enrique Marquez 200 dollars par mois.

Le lendemain de la tuerie, Enrique Marquez avait appelé le numéro d'urgence 911 affirmant qu'il voulait mettre fin à ses jours et déclarant: "Mon voisin... Il a commis la tuerie de San Bernardino".

77vif-leRédaction en ligneVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlSan BernadinoFusillade USAfusillade
Californie: l'enquête sur la fusillade requalifiée en "acte de terrorisme"
Californie: l'enquête sur la fusillade requalifiée en "acte de terrorisme"
Californie: l'enquête sur la fusillade requalifiée en "acte de terrorisme"
Californie: l'enquête sur la fusillade requalifiée en "acte de terrorisme"
Californie: l'enquête sur la fusillade requalifiée en "acte de terrorisme"
Californie: l'enquête sur la fusillade requalifiée en "acte de terrorisme"
Californie: l'enquête sur la fusillade requalifiée en "acte de terrorisme"
Californie: l'enquête sur la fusillade requalifiée en "acte de terrorisme"
7240517Cela touche les Etats Unis , enfin ! Peut-être que leur Président cessera de flirter avec Adolf Erdogan .2015-12-05 16:57:57PHILIP COOPER240439Parce que les Etats Unis doutaient ? Ils sont très naïfs les américains.2015-12-05 14:18:37luciana benini240269Un Américain a aujourd'hui beaucoup plus de chances de se faire tuer par un membre de la NRA que par un terroriste islamique. Mais curieusement la NRA n'est pas considérée comme une organisation terroriste. Et le parti républicain qui la soutient n'est pas accusé de complicité. Comprenne qui pourra.2015-12-05 08:39:37Baudouin Petit240247L'article est muet quant au choix de la cible . Si l'attentat a ete prepare "minutieusement" le choix de la cible l'a selon toute vraisemblance ete tout autant. Allez, les petits redacteurs, au boulot. Lisez aussi les medias americains, vous retrouvez des elements de reponse. Decidement il faut tout leur dire...2015-12-05 02:56:51Georges Binetter240237faites attention lanoy, il y en a un juste derrière vous! bouh!2015-12-04 23:41:59jérôme d'hondt240229D'après son entourage et sa famille, l'exemple parfait du rêve américain. Mon oeil! Des "dormants" comme ils doivent être des milliers hors des frontières du Califat.2015-12-04 22:51:03Pierre catrice240195Je commence à comprendre pourquoi des employeurs engagent de moins en moins de musulmans dans leur entreprise car on ne sait plus avoir confiance. en plus de plus en plus de femmes se radicalisent en s'habillant avec des habits ou l'on peut cacher facilement une ceinture explosive ou autres armes sous cet accoutrement , il va falloir être très vigilant dans l'avenir et changer notre pseudo de terre d'accueil pour n'importe qui !!2015-12-04 21:46:15rénald lanoy4386112015-12-04 20:54:342015-12-04 21:34:21BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Californie: l'enquête sur la fusillade requalifiée en "acte de terrorisme"

L'enquête sur la fusillade ayant coûté la vie à 14 personnes en Californie a été requalifiée en "acte de terrorisme", a déclaré vendredi la police fédérale américaine.

yesCaroline Lallemand2015-12-04 20:55:00http://www.levif.be/actualite/international/californie-l-enquete-sur-la-fusillade-requalifiee-en-acte-de-terrorisme/article-normal-438611.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/californie-l-enquete-sur-la-fusillade-requalifiee-en-acte-de-terrorisme/article-normal-438611.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Californie: l'enquête sur la fusillade requalifiée en "acte de terrorisme"

"Nous enquêtons désormais sur ces faits horribles dans l'hypothèse d'un acte terroriste. Nous avons des preuves montrant qu'(ils) avaient fait l'objet d'une minutieuse préparation", a affirmé David Bowdich, un responsable de l'antenne du FBI à Los Angeles.

M. Bowdich a évoqué la publication sur Facebook d'un texte laissant entendre que Tashfeen Malik - auteure avec son mari Syed Farook de la fusillade - avait fait allégeance au "calife" du groupe jihadiste Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi. "J'ai connaissance de cette publication (...) nous sommes en train d'élucider cela. Mark Zuckerberg (le patron de Facebook, ndlr) a confirmé que cette publication avait été faite, elle a été faite au moment où l'attaque commençait (...) il s'agit bien d'une déclaration d'allégeance", a-t-il détaillé.

Tashfeen Malik et Syed Farook, âgé de 27 et 28 ans, ont ouvert le feu mercredi lors d'un déjeuner de Noël dans un centre de soins pour handicapés à San Bernardino, en Californie, faisant 14 morts et 21 blessés. Ils ont ensuite été tués par la police. Les hypothèses d'un acte de terrorisme et d'une dispute ont été évoquées après cette fusillade, la pire aux Etats-Unis depuis trois ans. Syed Farook, un expert sanitaire avait quitté la fête des employés de l'agence pour laquelle il travaillait, après une altercation. Il y est revenu plus tard avec sa femme et a ouvert le feu.

Les assaillants sont des "partisans" de l'EI

Une agence de presse proche du groupe Etat islamique a affirmé vendredi que les auteurs de la tuerie de San Bernardino, en Californie, étaient des "partisans" du groupe djihadiste.

"Deux partisans de l'Etat islamique ont attaqué un centre à San Bernardino, en Californie, ouvrant le feu à l'intérieur du site, tuant 14 personnes et blessant 17 autres avant de prendre la fuite", a indiqué l'agence Aamaq.

D'après cette agence, l'attaque de Californie est "intervenue suite aux attentats meurtriers de Paris (130 morts) menés par des combattants de l'EI et après une opération martyre contre la garde présidentielle à Tunis" (12 morts), revendiquée également par le groupe djihadiste.

77vif-leRédaction en ligneVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlamériquecalifornieSan Bernadino
Fusillade en Californie: la tireuse avait fait allégeance à l'Etat islamique
Fusillade en Californie: la tireuse avait fait allégeance à l'Etat islamique
Fusillade en Californie: la tireuse avait fait allégeance à l'Etat islamique
Fusillade en Californie: la tireuse avait fait allégeance à l'Etat islamique
Fusillade en Californie: la tireuse avait fait allégeance à l'Etat islamique
Fusillade en Californie: la tireuse avait fait allégeance à l'Etat islamique
Fusillade en Californie: la tireuse avait fait allégeance à l'Etat islamique
Fusillade en Californie: la tireuse avait fait allégeance à l'Etat islamique
6240261L'islam en occident doit etre strictement encadre et se conformer a nos lois et nos usages, car admettre et meme promouvoir des usages et coutumes qui sont en contradiction flagrantes avec nos valeurs, ou sont carrement hostiles a nos valeurs revient a admettre que la destruction de nos acquis fondamentaux est dans l'ordre des choses. C'est ce relativisme qui est une deviation de la conception d'egalite et du vivre ensemble . Chacun doit faire des concessions et pas seulement toujours nous. Faute de cela, il faudra faire des choix quant au futur de l'islam dans nos societes occidentales. Autre chose: le peuple syrien est un des plus virulents antisemites qui soit, la Syrie a heberge des criminels nazis. Il faut reflechir a cela car rien ne permet d'affirmer que cette haine ne resurgira pas chez des migrants syriens endoctrines, envers une population juive pacifique et installee chez nous depuis des temps immemoriaux. Il serait prudent d'interroger les candidats migrants a ce sujet.2015-12-05 05:07:28Georges Binetter240259Monsieur Petit, on ne peut pas prendre pour modèle un Mahomet voleur, violeur, tueur, sexiste,homophobe .... et venir faire croire qu'on prône la paix et l'amour du prochain. C'est comme être membre du ku klux klan et raconter qu'on est pour l'égalité raciale.Il faut faire des choix!2015-12-05 04:34:28Charles Lemonier240221Charles Lemonier. Votre affirmation pourrait être un coupé-collé du discours de Daech. Car les occidentaux qui - comme vous - font l'amalgame entre le terrorisme et l'islam ne révèlent pas seulement leur ignorance et leur aveuglement, ils jouent le rôle d'idiots utiles espéré par les barbares "djihadistes", qui rient sous cape en les lisant. Car ce discours imbécile - excusez moi - vise en réalité à convaincre des musulmans à l'esprit faible qu'ils n'ont pas d'autre choix que de haïr et combattre une société qui les rejette.2015-12-04 22:28:43Baudouin Petit240177Ces actes n'ont pas à voir avec l'Islam, ils sont l'Islam.2015-12-04 21:20:58Charles Lemonier240159on ne m'enlèvera pas de l'idée que tout le terrorisme mondial qui est à 99% commis au nom de l'islam n'a pas quelque chose à voir avec l'islam... que ces soit sous prétexte de caricatures, de terres volées, de misère, de frustration, de colonies, de non-respect de la burqa, musique qui transforme les enfants en porcs ou en singes, de tags odieux, de regards obliques, de femmes au volant, de cantines scolaires qui ne respectent pas le "tout halal", de piscines où des hommes sont présents, de stigmatisation, d'amalgame... bref... le terrorisme, petit (au couteau) ou grand (avec ceintures d'explosifs, kazachnikiv, voitures béliers, avions détruits) est condamnable... et l'islam a quelque chose a voir avec tout cela...2015-12-04 20:16:46Repub Laique240113Cette folle avait en plus un bébé , qu'elle triste affaire elle a préférer se faire tuer pour aller rejoindre les vierges peut-être y a t-il des vierges lesbiennes là bas chez allah2015-12-04 18:12:33rénald lanoy4385912015-12-04 18:02:232015-12-04 18:02:23BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Fusillade en Californie: la tireuse avait fait allégeance à l'Etat islamique

La femme qui, avec son mari, a massacré 14 personnes mercredi en Californie, a fait allégeance au chef autoproclamé de l'organisation djihadiste Etat islamique (EI) sur Facebook, affirment vendredi plusieurs médias américains, citant des sources proches de l'enquête.

yesCaroline Lallemand2015-12-04 18:02:46http://www.levif.be/actualite/international/fusillade-en-californie-la-tireuse-avait-fait-allegeance-a-l-etat-islamique/article-normal-438591.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/fusillade-en-californie-la-tireuse-avait-fait-allegeance-a-l-etat-islamique/article-normal-438591.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Fusillade en Californie: la tireuse avait fait allégeance à l'Etat islamique

Tashfeen Malik a publié sur le réseau social un texte pour faire allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi "avec un compte qui n'était pas à son nom", expliquent trois sources à la chaîne CNN, sans préciser comment les autorités sont remontées jusqu'à la publication, depuis effacée. Le couple marié était entré dans une salle du centre de soins pour handicapés de San Bernardino, en Californie, avec un véritable arsenal de guerre.

Rien n'indique toutefois que Tashfeen Malik, pakistanaise, et son mari Syed Farook, un Américain, aient été "dirigés" par l'EI pour commettre cette fusillade qui a fait 14 morts et 21 blessés, nuancent les responsables fédéraux des forces de l'ordre au New York Times. "A ce stade, nous pensons qu'ils sont plus auto-radicalisés et inspirés par le groupe que vraiment commandés pour commettre la fusillade", explique une source au quotidien. Dans les jours précédant la tuerie, le couple aurait pris soin d'effacer ses traces numériques, ce qui laisse penser aux autorités que l'acte était prémédité, poursuit le journal.

Plus tôt vendredi, un avocat de la famille de Syed Farook avait décrit un possible lien de ce dernier avec la mouvance islamiste comme "ténu". Selon un autre avocat de la famille, le tueur "n'a jamais voyagé au Pakistan", dont sont originaires ses parents, mais "il a voyagé en Arabie saoudite", où a aussi vécu sa femme. Les autorités n'ont pas encore établi officiellement les motivations de cette fusillade meurtrière, la pire aux Etats-Unis depuis trois ans, suivant aussi la piste d'un éventuel différend professionnel.

77vif-leRédaction en ligneVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlSan Bernadinocaliforniefusillade
Fusillade en Californie: Obama envisage la piste terroriste
Fusillade en Californie: Obama envisage la piste terroriste
Fusillade en Californie: Obama envisage la piste terroriste
Fusillade en Californie: Obama envisage la piste terroriste
Fusillade en Californie: Obama envisage la piste terroriste
Fusillade en Californie: Obama envisage la piste terroriste
Fusillade en Californie: Obama envisage la piste terroriste
Fusillade en Californie: Obama envisage la piste terroriste
1239521Les tueurs sont musulmans.2015-12-03 19:06:57Jef Dubois4383512015-12-03 18:41:032015-12-03 20:07:25BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Fusillade en Californie: Obama envisage la piste terroriste

Le président américain Barack Obama a déclaré jeudi que les motivations des auteurs de la sanglante fusillade perpétrée la veille à San Bernardino (Californie) étaient encore inconnues, jugeant que la piste terroriste était "possible".

yesCaroline Lallemand2015-12-03 18:41:00http://www.levif.be/actualite/international/fusillade-en-californie-obama-envisage-la-piste-terroriste/article-normal-438351.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/fusillade-en-californie-obama-envisage-la-piste-terroriste/article-normal-438351.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Fusillade en Californie: Obama envisage la piste terroriste

"A ce stade, nous ne savons pas pourquoi cet événement terrible s'est produit", a déclaré M. Obama depuis le Bureau ovale en présence de son Conseil de sécurité nationale.

"Nous savons que les deux individus qui ont été tués étaient équipés d'armes et avaient semble-t-il accès à d'autres armes à leur domicile", a-t-il ajouté. "Mais nous ne savons pas pourquoi ils l'ont fait, nous ne connaissons pas leurs motivations".

"Il est possible que ce soit lié au terrorisme mais nous ne savons pas. Il est aussi possible que ce soit lié au lieu de de travail", a-t-il poursuivi, précisant que le FBI était en charge de l'enquête.

Cette fusillade, qui a fait au moins 14 morts, a été menée par un couple lourdement armé qui a ensuite été abattu par la police.

Douze engins explosifs artisanaux ont été retrouvés au domicile du couple.

Trois autres engins explosifs artisanaux reliés entre eux et actionnables à distance ont aussi été retrouvés dans le bâtiment visé par les tueurs. Mais ces engins n'ont finalement pas explosé, a précisé le chef de la police locale, Jarrod Burguan, lors d'une conférence de presse.

"Beaucoup trop tôt" pour spéculer sur les motivations (FBI)

Il est "beaucoup trop tôt" pour spéculer sur les motivations du couple qui a tué 14 personnes mercredi à San Bernardino en Californie, a affirmé jeudi David Bowdich, un responsable du FBI de Los Angeles, lors d'une conférence de presse.

"Ce serait irresponsable de ma part d'appeler cela du terrorisme", a-t-il ajouté en indiquant que la police fédérale définissait "très précisément" le terme "terrorisme". Cette fusillade est très atypique car elle ressemble à la fois à un accès de rage contre des collègues de travail et à une attaque terroriste.

77vif-leRédaction en ligneVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlSan BernadinoobamafusilladeCalifornie
USA : la pire fusillade depuis 3 ans, 14 morts
USA : la pire fusillade depuis 3 ans, 14 morts
USA : la pire fusillade depuis 3 ans, 14 morts
USA : la pire fusillade depuis 3 ans, 14 morts
USA : la pire fusillade depuis 3 ans, 14 morts
USA : la pire fusillade depuis 3 ans, 14 morts
USA : la pire fusillade depuis 3 ans, 14 morts
2240001Le terrorisme islamique "PARTOUT", même aux States..... voilà l'avenir de vos enfants.2015-12-04 15:20:37jean-pierre marlier239467et les auteurs ("présumés", restons politiquement correct) sont musulmans... étonnant! certains disent que l'islam n'a rien à voir avec la violence et les massacres... pourtant 99% de ceux-ci sont commis clairement auront de l'islam et le plus souvent au cri de Alain Aquebare (pseudo).. on ne m'enlèvera pas de idée, disons du soupçon que l'islam a quand même quelque chose à voir avec le terrorisme...2015-12-03 17:59:56Repub Laique4380512015-12-03 06:49:392015-12-03 11:52:46AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

USA : la pire fusillade depuis 3 ans, 14 morts

Au moins 14 personnes ont été tuées mercredi en Californie quand plusieurs tireurs ont ouvert le feu durant une fête professionnelle de fin d'année à San Bernardino, la pire fusillade à endeuiller les Etats-Unis depuis trois ans.

yesMuriel Lefevre2015-12-03 06:31:00http://www.levif.be/actualite/international/usa-la-pire-fusillade-depuis-3-ans-14-morts/article-normal-438051.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/usa-la-pire-fusillade-depuis-3-ans-14-morts/article-normal-438051.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/

Au moins 14 personnes ont été tuées mercredi en Californie dans une fusillade aux motivations encore indéterminées ayant visé une fête de fin d'année d'employés réunis à San Bernardino, la pire tuerie aux Etats-Unis depuis trois ans.

Quelques heures après le drame, le chef de la police locale Jarrod Burguan a assuré à la presse que les mobiles des deux auteurs de fusillade, tués dans la foulée, n'étaient pas connus "à ce stade". "Mais nous n'avons pas exclu le terrorisme", a précisé Jarrod Burguan.

La police a identifié les deux auteurs présumés comme étant un homme et une femme de 28 et 27 ans. Tous deux étaient lourdement armés et "il s'agit au minimum d'une attaque de l'ordre du terrorisme intérieur", a estimé M. Burguan.

L'homme identifié est Syed Farook, un Américain de 28 ans, employé de la ville. Il était accompagné d'une jeune femme de 27 ans, Tashfeen Malik, dont la nationalité n'est pas connue. Peu d'informations circulaient en revanche sur l'identité des victimes de la fusillade, parmi lesquelles figuraient 17 blessés dont certains dans un état critique. Les deux suspects été tués dans un 4x4 noir par la police lors d'un échange de tirs sur un axe routier.

"Ils étaient tous les deux armés d'un fusil d'assaut et d'une arme de poing", avait auparavant indiqué M. Burguan.

David Bowdich, un responsable du FBI de Los Angeles, n'a ni confirmé ni écarté l'hypothèse d'un acte terroriste.

Alors qu'aucun lien n'avait encore été établi par les autorités avec une quelconque idéologie ou religion, la communauté musulmane de Californie a fermement condamné la fusillade lors d'une conférence de presse impromptue. "Pourquoi a-t-il fait une chose pareille? Je n'en ai aucune idée", a dit un beau-frère de Syed Farook, Farhan Khan, invité à la conférence. "Je suis choqué", a-t-il ajouté. La tuerie a été perpétrée lors d'une réunion festive des personnels de santé du comté de San Bernardino, durant laquelle une dispute a éclaté, un convive quittant les lieux. La police a ensuite confirmé que ce convive était Syed Farook. Les deux suspects décédés étaient "déterminés" et vêtus de tenues paramilitaires. Une troisième personne a été interpellée mais son implication dans l'attaque reste à prouver, a souligné le policier. Avec plusieurs auteurs, cette fusillade diffère d'autres tueries aux Etats-Unis souvent réalisées par des déséquilibrés solitaires qui atteignent un point de rupture.

'Comme en mission'

Les tireurs "avaient préparé leur acte, comme s'ils étaient en mission", a commenté Jarrod Burguan.

La fusillade a consterné le président Barack Obama.

Le visage grave, il a déploré ces tueries qui se reproduisent aux Etats-Unis et sont "sans équivalent ailleurs dans le monde". Le bilan de cette fusillade est le plus lourd depuis le carnage perpétré en décembre 2012 dans l'école de Sandy Hook à Newtown (Connecticut, nord-est), où 26 personnes avaient trouvé la mort, dont 20 enfants de CP. Les coups de feu se sont produits en fin de matinée au Inland Regional Center, un centre social au service de personnes handicapées.Olivia Navarro, 63 ans, a reçu un appel de sa fille Jamile, qui travaillait dans ce vaste bâtiment où les handicapés, en particulier les enfants, reçoivent des soins. "Elle m'a dit +il y a des tireurs dans le bâtiment! On va s'enfermer dans une pièce et éteindre la lumière+", a raconté Olivia Navarro à l'AFP. Le bain de sang a plongé San Bernardino dans la stupeur et l'effroi, les écoles recevant notamment l'instruction de confiner les élèves et les habitants de rester chez eux. Des centaines de membres de forces de l'ordre ont été déployés, avec le soutien du FBI.

Les télévisions américaines ont diffusé des images prises d'hélicoptère montrant des agents des forces d'intervention, abrités derrière leurs véhicules, près du 4x4 criblé de balles, un corps reposant à terre non loin.

5 jours après une autre tuerie

Cette nouvelle fusillade intervient cinq jours seulement après une tuerie dans un centre de planning familial dans le Colorado qui avait déjà provoqué la colère du président Obama et relancé pour la énième fois le débat sur la réglementation des armes à feu aux Etats-Unis. La candidate démocrate à la Maison Blanche, Hillary Clinton, a affirmé dans un tweet qu'elle refusait "d'accepter ceci comme normal". "Nous devons agir pour mettre fin à la violence avec les armes à feu immédiatement", a-t-elle ajouté.

Plusieurs candidats républicains dont Donald Trump ont fait part de leurs "pensées et prières" pour les victimes et les forces de l'ordre. A la date du 27 novembre, les Etats-Unis ont été le théâtre de 351 fusillades de masse en 2015, soit plus d'une par jour, selon le site Shootingtracker, qui recense tous les incidents de ce type.

77vif-leRédaction en ligneVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlSan BernadinoFusillade USA