Luc Delfosse : "Comment j'ai fait la sieste à Ventejouis"

Luc Delfosse : "Comment j'ai fait la sieste à Ventejouis"

Luc Delfosse - Ni Hulot, ni Noé, ni Ulysse mais pardon : de sacrées vacances quand même ! Soudain, juillet était là, tout droit sorti de la cuisse d'un interminable novembre. Marc Wilmots n'était déjà plus qu'un souvenir gêné. Un gros chèque avait, comme de coutume, aidé à masquer le goût de rance que secrète l'ingratitude humaine. Bref, on pouvait partir sans tambour ni trompette. Une fois la frontière passée, on se laisserait dégringoler au pif.8 réactions


Le terrorisme estival de l'EI est "à monter soi-même"

Le terrorisme estival de l'EI est "à monter soi-même"

Charleroi après Saint-Etienne-du-Rouvray, Ansbach, Wurtzbourg, Nice, Magnanville, Orlando... La Belgique est, à son tour, confrontée, en cet été meurtrier, au terrorisme "à monter soi-même", comme l'a qualifié en juillet dans une lettre ouverte aux Français Jason Thomas, un chercheur de l'université de Curtin, en Australie.13 réactions





Les deux djihadistes se sont rencontrés quatre jours avant le meurtre du prêtre

Les deux djihadistes se sont rencontrés quatre jours avant le meurtre du prêtre

Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, les deux auteurs de l'attaque de mardi qui a coûté la vie au père Jacques Hamel dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, seraient entrés en contact via l'application de messagerie chiffrée Telegram, affirment dimanche la Voix du Nord et le Parisien.



La zone de police Bruxelles-Midi enquête sur une pétition islamophobe

La zone de police Bruxelles-Midi enquête sur une pétition islamophobe

La zone de police locale de Bruxelles-Midi a ouvert une enquête sur une pétition islamophobe qui circule à Anderlecht, indiquent BRUZZ et La Capitale. L'information a été confirmée mercredi par la police de Bruxelles-Midi. "Nos policiers enquêtent sur l'origine de la pétition et les lieux où elle circule", explique Marie Verbeke, porte-parole de la police.23 réactions


Ce que l'on sait sur l'attaque djihadiste dans une église en France

Ce que l'on sait sur l'attaque djihadiste dans une église en France

Moins de deux semaines après le carnage de Nice (84 morts), les djihadistes du groupe Etat islamique ont à nouveau frappé la France en égorgeant un prêtre dans son église, relançant les interrogations sur la politique antiterroriste du pays.18 réactions