Procès Wesphael: "Véronique serait toujours vivante"

Procès Wesphael: "Véronique serait toujours vivante"

"Si ce Monsieur nous avait foutu la paix, Véronique serait toujours vivante". Bernard Wesphael a désigné l'absent du procès (jusqu'au 27 septembre), l'amant intrusif, Oswald De Cock, lors de l'interrogatoire mené par le président sur une ligne purement factuelle, n'autorisant que peu d'écarts à l'accusé, pressé de faire connaître "sa vérité". Les choses sérieuses ont commencé.4 réactions