Birmanie: les musulmans Rohingyas victimes de "crimes contre l'humanité" ?

Birmanie: les musulmans Rohingyas victimes de "crimes contre l'humanité" ?

Les violations des droits de la minorité musulmane des Rohingyas en Birmanie, notamment le déni de citoyenneté, le travail forcé et des violences sexuelles, pourraient être considérées comme des "crimes contre l'humanité", a averti lundi un rapport des Nations unies.15 réactions


Birmanie : quand les camps de réfugiés se transforment en camps de la mort

Birmanie : quand les camps de réfugiés se transforment en camps de la mort

Deux ans après le début des violences communautaires entre bouddhistes et musulmans Rohingya, la crise humanitaire en Birmanie s'aggrave de jour en jour, faisant toujours plus de victimes, rapporte le Time. Les Rohingyas sont l'une des minorités les plus persécutées au monde, selon l'ONU.