"Elle a été 'déparentalisée' et elle a craqué": la défense de Rita Henkinet plaide le déséquilibre mental

"Elle a été 'déparentalisée' et elle a craqué": la défense de Rita Henkinet plaide le déséquilibre mental

Rita Henkinet se trouvait dans un état de déséquilibre mental grave le jour où elle a ôté la vie à ses deux enfants handicapés, a soutenu lundi devant la cour d'assises de Liège son avocat. Me Wilmotte a sollicité pour elle l'application de la loi de défense sociale et son internement. L'avocat a également plaidé l'acquittement de Benoît Henkinet pour les assassinats ou pour non-assistance à personnes en danger.