Retour aux sources pour les cours de religion catholique en Flandre
Retour aux sources pour les cours de religion catholique en Flandre
Retour aux sources pour les cours de religion catholique en Flandre
Retour aux sources pour les cours de religion catholique en Flandre
Retour aux sources pour les cours de religion catholique en Flandre
Retour aux sources pour les cours de religion catholique en Flandre
Retour aux sources pour les cours de religion catholique en Flandre
Retour aux sources pour les cours de religion catholique en Flandre
37425777Mr.Bodson : Permettez-moi de vous rappeler que le Pape ainsi que d'autres Pères de l'Eglise possèdent des esclaves jusqu'en 1800. Les Jésuites du Maryland colonial et certaines religieuses en Europe et en Amérique latine en possèdent aussi. L'Eglise ne condamne pas l'esclavage avant 1888, après que tous les pays chrétiens l'aient aboli !... J'ajoute : vu ce qui a été découvert ces derniers temps dans les pays modernes, on ne peut que frémir en imaginant ce qui se passait pendant les siècles où l'église était préservée de toute critique. Aussi dois-je répéter qu'il convient de bien distinguer "la religion de la vérité" et "la vérité de la religion"..Et, surtout, pas confondre la synthèse, à laquelle tout le monde aspire, avec le syncrétisme, c'est-à-dire le mélange sans cohérence de diverses conceptions....2016-08-31 20:06:01alessandro pendesini425477Monsieur Pendesini. Quant à l'angoisse, n'est-ce pas pour y faire face que les meilleurs d'entre les humains créent de la beauté? Un oratorio de Vivaldi, un tableau de Van Dyk nous donneront toujours un peu plus de force et un peu plus de paix que toutes les algarades révolutionnaires du monde. Enfin, c'est ce qu'il me semble.2016-08-31 15:38:52étienne bodson425471Monsieur Pendesini. Croyez-vous? Pour ce qui regarde la France, le Roi Louis XVI, dès 1776, avait promulgué un édit condamnant la possession d'esclaves. En 1790, l'Assemblée Nationale revint par 2 fois sur l'interdiction édictée par l'ancien pouvoir royal et réaffirma le droit à posséder des esclaves. Ce n'est que devant la révoltes des esclaves à Saint-Domingue qu'elle vota enfin l'interdiction de l'esclavage, esclavage que le premier consul, un certain Napoléon Bonaparte promis à un bel avenir-), se dépêcha de rétablir en 1802.2016-08-31 15:32:38étienne bodson425285@Etienne Bodson : Ce ne sont pas Vivaldi, Rabelais, Pascal, Racine, Péguy, Bach...qui ont contribué à que l'esclavage et inégalités blamables cessent... Et surtout pas les religions "d'amour" qui ont brisé les chaînes de l'esclavage, défendu l'égalité des droits, offert la liberté aux hommes, mais bien les révolutionnaires contre l'église !..N.B. L'angoisse engendrée par les religions monothéistes rend toute Foi plus que suspecte et c'est malheureusement sur elle que sont appuyées toutes les religions pour instrumentaliser -ou exploiter- les hommes ! Et, sa continue...Si vous désirez des exemples, je reste à votre entière disposition....2016-08-31 11:55:46alessandro pendesini425245Vitupérer la religion, cela est bon pour l'hygiène mentale. A condition de ne pas oublier que le christianisme a inspiré Vivaldi, Rabelais, Pascal, Racine, Péguy, Bach et des milliers d'autres, sinon on risque de penser des sottises.2016-08-31 11:22:33étienne bodson425071SUITE je n'avais pas vu les devises des régiments de tirailleursDieu est le plus grand, Le Don de Dieu, Sous la garde d'Allah, Dieu et la victoire, Avec Dieu, avec le drapeau et avec la France, La Parole de Dieu, Plaise à Dieu ! Deo juvante, t, bien sur, l'immortelle devise des Troupes de marine "Au nom de Dieu, vive la Coloniale!'' et aussi la devise des Zouaves Pnntificaus qui fut "Aime Dieu et va ton chemin" Hélas, je n'ai pas trouvé la référence du célèbre Snoc Xua Trom" légionnaire ! Alors, et l'armée belge ????2016-08-30 22:36:47Simonpierre Delorme425063SUITE Les devises militaires françaises rengorgent encore de ''Ne crains que Dieu'', ''la victoire vient de Dieu'', ''Dieu aide !'' l'antique ''Dieu premier servi'' et même ''Tous ensemble avec Dieu'' (1ère division d'infanterie motorisée) Et en anglais ?2016-08-30 22:15:57Simonpierre Delorme425061Tout le monde sait que ''Gott mit uns'' n'était pas une devise nazie (d'ailleurs les nazis et le monothéisme judéo-chrétien ... ) On sait aussi que d'autres royaumes allemands avaient d'autres devises sur les ceinturons de 1914 (In Treue fest e.g.) Je viens d'apprendre (Wikipedia) que ce fut aussi la devise de l'armée de Gustave Adolphe de Suède, celle de l'armée tsariste (S nami Bog) J'ai appris aussi que quand Tsahall appelle une opération punitive contre Gaza, Amud Anan ''colonne de nuée',' c'est une référence biblique qui veut dire la même chose (Exodus 14, 19-20) en citant Yahweh guidant les Hébreux dans le désert ! Gott mit uns est une invocation comme ''Dieu nous aide'', ''Dieu nous assiste'' et paraît plus une prière qu'une certitude. D'ailleurs 'Dieu avec nous', ca se dit ''Emmanuel'' (Matthieu 1.23).2016-08-30 22:14:39Simonpierre Delorme424923Et on va à nouveau enseigner et/ou obliger les enfants à admettre sans discussion des dogmes complètement idiots, je n'en prends qu'un : l'immaculée conception ! A ma connaissance, sur terre, il n'y eut qu'un seul cocu heureux : Joseph ! Mais la formule de la visitation fut reprise par tous les amants ! Vont-ils apprendre aux petits ménapiens l'amour de leur prochain et particulièrement à Bourgeois de ne plus "cracher sur les Wallons", cela fait partie du savoir vivre ensemble en général, c'en est même une des valeurs fondamentales !2016-08-30 18:53:46william manoff424921La fin du messages des autorités religieuses est cruciale "Du coup, nous voyons que beaucoup d'élèves se demandent qui ils sont." Cette question que se posent les élèves peut avoir deux sens. Le "qui suis-je?" du philosophe, qui amène à se s'interroger sur la nature de l'homme en général, son rôle dans l'Univers, etc. Le "qui suis-je?" identitaire est beaucoup moins sympathique, car la recherche identitaire, aboutissant à se définir comme membre d'un groupe particulier est meurtrière (cf "Les identités meurtrières" d'un grand écrivain libanais). Les interrogations stupides sur "nos racines", "notre identité" n'aboutissent qu'à des catastrophes humaines, individuelles et collectives. Si l'Église cherche à mettre dans les jeunes têtes des idées comme "je crois en la sainte trinité et en la consubstantiation, et je suis donc catholique, et différent des humains qui n'y croient pas", elle retourne à l'obscurantisme.2016-08-30 18:46:30Bernard Bachelart424919Il est tout à fait possible d'étudier les textes religieux (d'origine et pourquoi pas en hébreux ou en latin?) en exerçant l'esprit critique. Mais je ne pense pas du tout que ces enseignants en soient capables.2016-08-30 18:46:05Michèle PLAHIERS424915Et si nous avions écrit sans faute: 10 sus 10 Je me souviens des écoles catholiques flamandes à Renaix. Si nous avions parlé à table: coller deux petits coeurs noirs, si nous dit bonjour à la Madame: trois coeurs rouges, si nous avions baissé la tête devant le curé: quatre coeur dorés, si nous avions dit un gros mots cinq coeurs noirsVous me ferez un navet et deux pâtés....2016-08-30 18:38:34Michèle PLAHIERS424913"la distinction entre nos désirs ou rêves et la réalité que l'on passe de l'enfance à l'âge adulte...." et en donnant forme à nos rêves que nous vieillissons bien.2016-08-30 18:36:54Michèle PLAHIERS424905Je me souviens des écoles catholiques flamandes à Renaix. Si nous avions parlé à table: coller deux petits coeurs noirs, si nous dit bonjopur à la Madame: trois coeurs rouges, si nous avions baissé la tête devant le cure: quatre coeur dorés, si nous avions dit un gros motes cinq coeurs noirsVous me ferez un navet et deux patés....2016-08-30 18:34:48Michèle PLAHIERS424895Une bonne petite régression au stade anal névrotique obsessionnel avant de tomber définitivement dans la purée vaseuse des trois KKK: Kinder, Küche en Kirche.2016-08-30 18:29:57Michèle PLAHIERS424879A quoi sert de dépenser des milliards pour aller dans l'espace et d'autre milliards pour scruter et écouter indéfiniment l'univers pour démontrer qu'il ne s'y trouve absolument rien de religieux, s'i suffit que des curés et des imans, qui font pipi et caca comme vous, vous affirment qu'ils y voient,eux, ce que personne n'a vu et ne verra jamais?? .... l'homme est-il finalement plus intelligent que le singe?2016-08-30 18:21:15Marcel Brada424877Ce n'est qu'en connaissant bien sa religion que l'on peut dialoguer avec les fidèles d'une autre religion. Actuellement, même dans les écoles catholiques, les enfants n'apprennent quasi rien de ce qui constitue la trame de leur religion. Comment alors leur demander de la pratiquer et la défendre avec conviction? Il y a là une brèche dans laquelle les prédicateurs de tous poils (évangélistes US, musulmans, boudhistes,...) s'engouffrent avec facilité.2016-08-30 18:18:00Robert STAINIER424875Pendant que les catholiques défendent leur religion de salon, les musulmans défendent leur religion guerrière ... Je suis rassuré, si le seul et vrai dieu est le dieu catholique, tous les tueurs d'Allah rotireront comme des cochons sur la broche de l'enfer2016-08-30 18:15:46Marcel Brada424869Il existe un critère pour vérifier si une opinion est raisonnable ou pas : toutes les opinions ne le sont pas ! Il suffit de démontrer rationnellement qu'elles le sont, au lieu de se limiter à le prétendre. Le problème surgit quand une opinion considérée arbitrairement raisonnable, prétend irraisonnablement, sans la moindre preuve, d'être imposée à tout le monde !... NB :-C'est en apprenant à renoncer à des croyances agréables mais fausses et, d'une manière plus générale, à faire la distinction entre nos désirs ou rêves et la réalité que l'on passe de l'enfance à l'âge adulte....2016-08-30 18:08:38alessandro pendesini424865Tant que vous dites la vérité aux enfants (ou ce qui tient lieu de vérité à l'instant où vous parlez) et vous abstenez de les induire en erreur, c'est-à-dire tant que vous les laissez dans un état tel que les évaluations indépendantes de leur situation puisse être au moins aussi bonne qu'avant votre intervention, vous les éduquez -vous ne leur lavez pas le cerveau...Imposer à des enfants des mythes puérils, voire absurdes, ce n'est pas une école de l'apprentissage rationnel mais de la soumission ! C'est exactement ce qui se passe dans des cours de religion monothéiste depuis des millénaires.....et, sa continue !2016-08-30 18:08:08alessandro pendesini424855Très bien, j'aurai enfin à nouveau le plaisir de pouvoir rejeter la religion.2016-08-30 18:00:28Michèle PLAHIERS424791Suite: ... hors Anvers.2016-08-30 17:05:11étienne bodson424789Narendra Laurent. Les remous qui se produisent parfois dans les écoles juives ne sont pas dissimulés même si la presse généraliste ne s'y intéresse pas. Sans doute le public touché est trop restreint. Ainsi une école juive traditionaliste à Anvers avait envoyé une circulaire aux parents, à un moment de canicule, pour exiger des mamans qu'elles aient les jambes et les bras couverts lorsqu'elles venaient chercher leurs enfants. L'école précisait que le respect de ce devoir était essentiel pour pouvoir se scolariser chez elle. La prohibition de la nudité est vue comme un impératif par beaucoup de Juifs pieux et cela s'applique chez eux aux hommes comme aux femmes. Plusieurs mamans, indignées par la mise en demeure de l'école, avaient aussitôt écrit à la ministre de l'enseignement, Hilde Crevits, pour protester de leur droit de se (dés)habiller à leur gré en cas de canicule, toutes juives pieuses qu'elles étaient. Ce fait n'avait pas attiré l'attention hors Anv2016-08-30 17:04:32étienne bodson424761Bravo,ce n'est pas trop tôt!Depuis les débordements de" l'après Concile Vatican II",qui était pourtant bien intentionné l'aggorniamento a souvent fait fausse route,d'un extrême à l'autre,et a produit plus d'agnostiques et d'athées que prévu,il y a en Flandre toute une génération qui doit tout à l'enseignement catholique sauf...la foi chrétienne,par manque de connaissances réelles,il est temps que soit mis fin à ce paradoxe.Le respect de l'autre ne se fait pas ni ne se fera jamais par manque d'identité propre,il existe bel et bien un humanisme chrétien,n'en déplaise! @Baudouin Labrique:vos remarques ne sont rien d'autres qu'un rammassis de poncifs,d'erreurs et autres clichés éculés.De toute façon,je vous conseille d'apprendre au plus vite l'arabe afin de bien lire le coran,cela remplira sûrement certains vides...2016-08-30 16:44:20Emile HESTA424725J'aime assez cette réflexion....( désolé pour les enragés ) "A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum.2016-08-30 16:23:25christian remouchamps424711MP Condrotte. Puis-je rappeler à tous les commentateurs que ce sont les écoles catholiques qui sont les plus prisées par les parents. Ce n'est pas par hasard si les parents musulmans mettent leurs enfants dans les écoles catholiquesc'est pour qu'ils aient une bonne éducation.Nous avons accueilli notre premier élève musulman dans notre collège, fin du siècle dernier, car son père ne voulait pas qu'il fasse partie d'une bande. Le collège lui payait des leçons de religion musulmane, le mercredi après-midi. Dans les grands collèges liégeois, un quart, voire le tiers des élèves sont musulmans. Nous avons eu aussi des élèves athées ! Pourquoi ???2016-08-30 16:18:13marie-paule condrotte424685C'est bizarre quand les Catholiques veulent se montrer, la presse, les journalistes se gaussent, font des remarques, les lecteurs aussi.... Tandis que pour les cours de religion protestante, orthodoxe, musulmane, juive et pour le cours de morale, financés par les pouvoirs publics : MOTUS.... pas de réaction... Les Musulmans, les Juifs savent pourquoi ils le sont et comment l'être///2016-08-30 15:38:23Narendra LAURENT424619Monsieur Labrique. L'enseignement catholique en Flandre est de très loin majoritaire et rien n'indique que sa prospérité doive décroître (en Wallonie, l'enseignement catholique ne se porte pas si mal, preuve en est que l'enseignement secondaire de ce réseau est le choix majoritaire des parents). La source de ces projets au sein du monde éducatif flamand est à chercher ailleurs que dans un déclin exclu à l'heure actuelle.2016-08-30 14:13:39étienne bodson424617"...beaucoup d'élèves se demandent qui ils sont" : ils sont avant tout les filles et les fils de leurs parents !!!2016-08-30 14:08:09Ghislaine Lenoble424599MrLabrique,calmez vous.Une réligion bien vécu n'a jamais fait du mal à personne et que je sache la première et deuzième guerre mondiale(comme beacoups des autres) n'ont rien a voir avec la réligion.Ce que Marx disait est une chose,ce que le Marxisme a fait( et fait toujours )est une autre chose....2016-08-30 13:58:11joseph verbeke424595L'intention est louable ( rien de pire que le consensus mou d'un relativisme de bon aloi!), opportuniste aussi peut-être en raison d'une actualité récente au sein de l'enseignement catholique flamand, et largement inscrite dans l'air du temps. L'air du temps en Europe, c'est, à la différence des autres continents, la désertification des lieux du culte catholique. La hiérarchie catholique en a pris bonne note depuis un certain temps déjàdésormais, la qualité sera préférée à la quantité, la pureté originelle au syncrétisme...Quoi de plus normal quand une institution est en difficulté? Elle se replie sur elle-même et s'auto-sécurise de partager entre-soi la Vérité. Quelle différence avec les purs des autres religions? Quel avenir dans des puretés qui s'affrontent? Reste à savoir si l'aggiornamento doctrinal convaincra un plus grand nombre de rallier le bercail?2016-08-30 13:57:25Jean-Luc LEFEVRE424589@ M/ Bodson. "faire des écoles chrétiennes des "dialoogscholen" susceptibles d'accueillir également les élèves issus de milieux musulmans" : voilà donc un manière de sauver l'enseignement catholique dont l'avenir pourrait être compromis à terme vu la baisse des pratiquantsautant alors ratisser large !2016-08-30 13:51:10Baudouin Labrique424567Monsieur Labrique. Un retour à un intégrisme? Je ne le crois pas. Je ne dispose d'infos mais ma première réaction serait de voir une réaction des évêques flamands face au projet de Lieven Boeve, le responsable du réseau scolaire catholique en Flandre, qui envisage de faire des écoles chrétiennes des "dialoogscholen" susceptibles d'accueillir également les élèves issus de milieux musulmans. Lieve Boeve a déclaré ne pas penser que le projet des évêques puisse gêner le sien. Un libre-exaministe convaincu comme Patrick Loobuyck, philosophe à l'université d'Anvers, est favorable au projet des évêques, regrettant que les petits Flamands ne connaissent plus les fondamentaux de notre culture comme savoir ce qu'est la bible ou reconnaître une piéta.2016-08-30 13:20:45étienne bodson424545Le "Gott mit uns" ,contrairement à ce qui est écrit dans un post n'est pas une devise nazie.Depuis 1701,c'est la devise de la maison royale de Prusse et est une composante des emblèmes militaires.2016-08-30 12:59:49Michel Lauwers424505Normal, sinon il n'y avait pas de différence entre religion et morale.2016-08-30 12:18:37Charles Lemonier424479Un retour à une sorte d'intégrisme qui ne s'avoue pas ? Animé par un sauve-qui-peut, vu la défection grandissante des moutons embrigadés et lobotomisés qu'il étaient avec forte injection de (stupides) dogmes ? A méditer : "la religion est l'opium du peuple" (Marx) / "Une religion est une secte qui a réussi." (François Cavanna). Il faut aussi rappeler que la plupart des guerres sont au départ des guerres de religion : tout est fait et cautionné si c'est au nom de Dieucf. le Gott mit Uns des Nazis !2016-08-30 11:57:22Baudouin Labrique424425Wouaaah ! Mes cours de catéchisme à l'école primaire (années 1950...) avec LA question:: où va notre âme après la mort ? Ma soeur avait compris le tram !2016-08-30 10:55:11Leslie Broughton5447892016-08-30 10:26:142016-08-30 10:26:15BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Retour aux sources pour les cours de religion catholique en Flandre

À en croire une lettre de l'évêque anversois Johan Bonny consultée par le quotidien De Morgen, les cours de religion catholique en Flandre sont sur le point d'être réformés.

yesCéline Bouckaert2016-08-30 10:26:37http://www.levif.be/actualite/belgique/retour-aux-sources-pour-les-cours-de-religion-catholique-en-flandre/article-normal-544789.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/retour-aux-sources-pour-les-cours-de-religion-catholique-en-flandre/article-normal-544789.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Retour aux sources pour les cours de religion catholique en Flandre

Les évêques flamands souhaitent que les élèves du secondaire connaissent mieux les fondements de la chrétienté. D'après De Morgen, les évêques, théologiens et enseignants constatent en effet que de plus en plus d'élèves de l'enseignement catholique s'interrogent sur leur identité.

"Le temps ne s'est pas arrêté", écrit Bonny. "Il y a beaucoup de choses qui changent et qui demandent une prise en considération sincère: le transfert de notions fondamentales de la tradition chrétienne et catholique, l'érudition des jeunes générations en matière de traditions religieuses et culturelles".

"Ce n'est pas en contradiction avec le dialogue"

Les évêques ont fondé un groupe de travail qui compte vingt membres - cinq inspecteurs d'enseignement, cinq enseignants de religion, cinq théologiens et cinq chargés de cours de la formation des professeurs catholique - qui doivent établir un rapport final d'ici Pâques l'année prochaine. À partir de l'année scolaire 2017-2018, l'enseignement catholique flamand se basera sur les conclusions de ce rapport pour inculquer des notions telles que les différents sacrements et la différence entre une béatification et une canonisation.

Pour Lieven Boeve, le directeur général de l'enseignement catholique flamand, ce retour aux fondamentaux n'est pas en contradiction avec "l'école du dialogue" à laquelle il aspire. "Il s'agit d'une base dont il faut avoir entendu parler, qu'on soit catholique ou non. Dans le passé, nous nous sommes focalisés sur la rencontre de l'autre. Du coup, nous voyons que beaucoup d'élèves se demandent qui ils sont ", déclare-t-il au Morgen.

(CB/Belga)

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlJohan BonnyLieven Boeveenseignement catholiquereligion catholique