Rentrée politique: une ode au théâtre

Rentrée politique: une ode au théâtre

Stavros Kelepouris - Six ministres absents et une fraction qui quitte l'hémicycle : pour l'instant, le contenu joue un rôle secondaire dans le scénario de la rentrée politique.

Liège: un ex-échevin PS vers le PTB ?

Liège: un ex-échevin PS vers le PTB ?

C'est une figure du PS liégeois qui se prépare, semble-t-il, à abandonner son parti. De persistantes rumeurs locales l'enverraient même au PTB.

Crise politique : l'agenda caché des présidents de parti

Crise politique : l'agenda caché des présidents de parti

De retour de vacances, les présidents des partis francophones n'ont pas mis un terme à la crise politique. Au contraire : ils s'y sont enfoncés, si bien qu'après le changement de majorité en Wallonie, la Région bruxelloise et la Fédération Wallonie-Bruxelles pourraient bien, elles, laisser en place les gouvernements actuels. Revue des rapports de force.

Le PTB est-il capable d'exercer le pouvoir ?

Le PTB est-il capable d'exercer le pouvoir ?

Le PTB veut-il exercer le pouvoir ? En est-il capable ? La première question trouble les pensées de ses dirigeants comme de ses adversaires. La seconde ne se pose nulle part, tant sa réponse est évidente : le Parti des travailleurs de Belgique n'est pas prêt. Mais il se prépare...

Les scandales wallo-bruxellois flattent l'odorat N-VA

Les scandales wallo-bruxellois flattent l'odorat N-VA

Cinquante députés, quatre ministres, quatre compétences : comment faire advenir cette Belgique quasi réduite au néant ? La N-VA cherche la voie. Quitte à miser sur la théorie du chaos alimentée depuis la Wallonie par le PTB triomphant de "Raoul le Terrible".

Le PS cloué au pilori à la Chambre

Le PS cloué au pilori à la Chambre

Les mines des députés socialistes étaient sombres jeudi à la Chambre devant l'assaut des autres groupes contre les pratiques des administrateurs du Samusocial. Le gouvernement fédéral a annoncé de son côté une enquête de l'Inspection des Finances sur l'ensemble des moyens fédéraux accordés à cette structure dépendant de la Ville de Bruxelles.

Michel attend Trump sur le climat, le multilatéralisme et les valeurs

Michel attend Trump sur le climat, le multilatéralisme et les valeurs

Le climat, le multilatéralisme et les valeurs seront sur la table des discussions à l'occasion de la visite les 24 et 25 mai à Bruxelles du président américain Donald Trump, a indiqué jeudi le premier ministre Charles Michel, ce dernier n'étant toutefois pas en mesure, pour des raisons de sécurité et de finalisation d'agenda, de confirmer la tenue d'entretiens bilatéraux en marge de la réunion de l'Otan.

PTB : la loi de la rue

PTB : la loi de la rue

Le parti d'extrême gauche refuse toute convergence des gauches sans rejet du cadre néolibéral. La résistance du peuple se fera en manifestant, jusqu'au grand soir.

"On lâche rien", lance Raoul Hedebouw

"On lâche rien", lance Raoul Hedebouw

Raoul Hedebouw a été attaqué à l'arme blanche en marge de son discours du 1er mai à Liège. Les blessures sont légères et les motifs de l'agresseur sont encore inconnus. Raoul Hedebouw a néanmoins tenu son discours, en commençant par s'exclamer : "Il en faudra plus pour nous faire taire."

Raoul Hedebouw agressé à l'arme blanche

Raoul Hedebouw agressé à l'arme blanche

Raoul Hedebouw, le porte-parole du PTB, a été agressé à l'arme blanche alors qu'il allait prononcer son discours du 1er mai, place Saint-Paul à Liège. Selon La Libre Belgique, il n'a été que légèrement blessé à la jambe.

Ducarme: "Le PTB est complice de Marine Le Pen"

Ducarme: "Le PTB est complice de Marine Le Pen"

Le chef de groupe MR à la Chambre, Denis Ducarme, ne digère pas que le PTB ne prône pas explicitement un vote pour Emmanuel Macron au deuxième tour de la présidentielle en France.

J'étais au Grand Oral de Zuhal Demir, et tout est vrai

J'étais au Grand Oral de Zuhal Demir, et tout est vrai

Elle a insulté les musulmans, ça lui servira dans sa vie politique, et d'ailleurs elle est secrétaire d'Etat. Mais elle a aussi insulté un autre parti de la majorité, et d'ailleurs il y a une vingtaine de journalistes qui l'attendent, mardi 18 avril, à 10h15.

L'avocat fiscaliste Victor Dauginet: "Moi non plus, je ne sais plus remplir ma déclaration d'impôts"

L'avocat fiscaliste Victor Dauginet: "Moi non plus, je ne sais plus remplir ma déclaration d'impôts"

Dès que les fonctionnaires sont nommés politiquement, il n'y a plus moyen de mener une politique sensée, déclare Victor Dauginet. Âgé de 67 ans, l'avocat cède son bureau à la concurrence et s'installe à la Costa Blanca pour écrire une chronique sur ses 40 ans d'expérience dans le monde fiscal. "Si demain, les politiques ne veulent plus que l'herbe dépasse les 10 centimètres, ils lèveront un impôt."

PTB : Paul Magnette le visionnaire

PTB : Paul Magnette le visionnaire

Il était déjà ministre et toujours politologue, mais Paul Magnette, en 2009, n'était pas encore l'homme qui allait relancer une gauche sociale-démocrate en crise.

La conférence de presse du PTB : "J'y étais et tout est vrai"

La conférence de presse du PTB : "J'y étais et tout est vrai"

Mardi 28 mars, 11h03, on arrive un peu essoufflée au numéro 171 du boulevard Lemmonier - c'est qu'il est long ce boulevard - pour la conférence de presse du PTB. Peter Mertens, le président, tient déjà le crachoir dans la salle de presse baignée en partie par le soleil. C'est qu'on est ponctuel au PTB.

Qui commande vraiment au PTB

Qui commande vraiment au PTB

Très populaire dehors, beaucoup moins pesant dedans, ainsi s'écrit le paradoxe Hedebouw : la principale figure du parti qui monte n'en est pas le principal dirigeant. Loin de là.

"Il est grand temps de cesser de transformer nos filles en 'petites traînées Primark'"

"Il est grand temps de cesser de transformer nos filles en 'petites traînées Primark'"

Jonathan Holslag - Jonathan Holslag a lu le livre Graailand (que l'on pourrait traduire par Pays des Grappilleurs) de Peter Mertens (PTB) et lui donne raison sur de nombreux points, mais il soulève aussi une objection : "Ce n'est pas parce qu'il vise les gens fortunés et les politiques que le reste de la population ne doit rien faire."