Discrétion au MR et au cdH après les propositions de DéFI

Discrétion au MR et au cdH après les propositions de DéFI

Une extrême discrétion régnait mardi aux sièges du MR et du cdH au lendemain des propositions du président de DéFI, Olivier Maingain, à propos de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pas de commentaire, disait-on chez les centristes tandis que les libéraux indiquaient que les propositions étaient en cours d'analyse.

Le MR n'a pas l'intention de rompre ses majorités avec le PS à Liège et Bruxelles

Le MR n'a pas l'intention de rompre ses majorités avec le PS à Liège et Bruxelles

Plusieurs élus MR ont rejeté au cours des dernières heures la possibilité de rompre leur majorité avec le PS à la Ville de Bruxelles et en province de Liège. Le président de DéFI, Olivier Maingain, avait appelé lundi les libéraux à faire preuve de cohérence en "changeant sans délai" les coalitions qu'ils forment avec les socialistes "là où les scandales sont nés".

Les "nouvelles conquêtes" d'Elio Di Rupo

Les "nouvelles conquêtes" d'Elio Di Rupo

Le président du PS, Elio Di Rupo, avance dans un livre de nombreuses propositions pour donner un "nouvel horizon à la gauche". "Nouvelles conquêtes" détaille celles-ci à l'heure où les socialistes francophones entament la dernière ligne droite de leur "chantier des idées".

Crise politique francophone : Maingain exige du MR de faire le ménage

Crise politique francophone : Maingain exige du MR de faire le ménage

"Nous demandons au MR de clarifier sa position" sur "trois points", a précisé lundi dans Le Soir le président de DéFI, Olivier Maingain, qui enverra dans la journée aux autres formations politiques ses "conditions" préalables à des négociations pour entrer au gouvernement en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB).

Déspécialiser les magistrats ?  Oui, mais non...

Déspécialiser les magistrats ? Oui, mais non...

Le député PS Eric Massin (photo) a dévoilé une note du cabinet du ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V), "jetant les bases de la "gestion intégrée" des magistrats à l'échelle des cours d'appel.

Olivier Chastel: "Si on a besoin du MR, ce sera sans le PS"

Olivier Chastel: "Si on a besoin du MR, ce sera sans le PS"

Le président du MR, Olivier Chastel, ne veut pas gouverner avec le PS, ni entrer dans un exécutif minoritaire, indique-t-il dans le quotidien Le Soir, alors que plusieurs hypothèses circulent pour la formation d'une coalition en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Entre Wallons et Bruxellois, la rupture est bien consommée

Entre Wallons et Bruxellois, la rupture est bien consommée

Des majorités différentes gouvernent les deux Régions depuis cet été. Attention, danger pour les francophones ? Au-delà des considérations politiciennes, un enjeu crucial. Et une division plus profonde qu'il n'y paraît.

Michel-Borsus, deux tueurs au soleil

Michel-Borsus, deux tueurs au soleil

En six ans, Charles Michel et Willy Borsus, amis à la ville et complices en politique, ont retourné le monde politique francophone. Exit Reynders en interne, puis exit le PS, à deux reprises ! Sous leur allure bonhomme se révèlent deux stratèges. Prêts à tout pour arriver au pouvoir.

"Les Wallons deviennent libéraux"

"Les Wallons deviennent libéraux"

Luc Van Der Kelen - "Une nouvelle unité de centre-droit prend de l'ampleur dans le pays et la Belgique semble à nouveau avoir un Premier ministre fort", écrit Luc Van Der Kelen du mouvement B Plus.

Bon vent à la Wallonie !

Bon vent à la Wallonie !

Jules Gheude - Trois décennies d'une gestion imprégnée d'interventionnisme socialiste ont freiné le redressement économique de la Wallonie.

Paul Magnette a cédé la présidence du gouvernement wallon à Willy Borsus

Paul Magnette a cédé la présidence du gouvernement wallon à Willy Borsus

Le désormais ex-ministre-président du gouvernement wallon Paul Magnette (PS) a cédé la présidence du gouvernement wallon à son successeur Willy Borsus (MR), samedi matin lors d'une rencontre à l'Élysette. Cette passation a été l'occasion pour les deux hommes politiques de discuter des différents dossiers en cours, mais surtout des enjeux et des défis à relever dans un futur proche.

"Le PS a un rapport malsain à l'Etat"

"Le PS a un rapport malsain à l'Etat"

Mettre le PS dans l'opposition en Wallonie est "une mesure de bonne gouvernance, parce que le PS a un rapport malsain à l'Etat", selon le président du cdH, Benoît Lutgen.

"Les résultats seront au rendez-vous", promet Borsus

"Les résultats seront au rendez-vous", promet Borsus

Le nouveau ministre-président wallon n'a pas de doute sur les résultats de la politique que mènera son gouvernement. "Les résultats économiques doivent être, j'ose même dire seront au rendez-vous", a-t-il assuré dans sa déclaration de politique régionale devant le parlement wallon.

Le PS veut remettre à bas les calotins du CDH

Le PS veut remettre à bas les calotins du CDH

A Liège et à Charleroi, les socialistes entament de grandes manoeuvres pour faire payer au CDH, à l'échelon local, les conséquences du choix de Benoît Lutgen à l'échelon régional. Là-bas comme à Mons, le pronostic vital du parti humaniste est engagé.