"Dabiq", le sinistre magazine de propagande de Daech

"Dabiq", le sinistre magazine de propagande de Daech

Daech publie depuis 2014 un magazine en anglais, intitulé "Dabiq". Le numéro 12 vient de sortir. En couverture: une photo des attentats de Paris avec le titre "Just terror ". Zoom sur cet outil de propagande que les services de renseignements internationaux tiennent étroitement à l'oeil.4 réactions


Séoul n'arrêtera pas sa propagande si Pyongyang ne s'excuse pas

Séoul n'arrêtera pas sa propagande si Pyongyang ne s'excuse pas

La présidente sud-coréenne Park Geun-Hye a déclaré lundi que Séoul n'éteindrait pas ses haut-parleurs qui diffusent de la propagande à la frontière avec la Corée du Nord tant que celle-ci ne s'excuserait pas.


Les menaces terroristes contre la Belgique sont de la "propagande"

Les menaces terroristes contre la Belgique sont de la "propagande"

Le message audio dans lequel des menaces sont proférées à l'encontre de la Belgique au nom de l'organisation terroriste Etat islamique constitue davantage de la propagande et une tentative de semer la discorde et la méfiance qu'une raison de craindre un attentat imminent, estime Pieter Van Ostaeyen, historien et spécialiste de l'islam.8 réactions


Vivre au quotidien sous l'autorité de l'État islamique

Vivre au quotidien sous l'autorité de l'État islamique

Un journaliste de la BBC a vécu pendant plusieurs mois dans la ville de Mossoul avec une caméra cachée. Ses images montrent ce que vivent les gens au quotidien dans la deuxième ville d'Irak (dont la population était estimée à 1.2 million d'habitants en 2005) sous la domination de l'EI.16 réactions


Au coeur de l'agence internet de désinformation russe qui veut créer le chaos aux USA

Au coeur de l'agence internet de désinformation russe qui veut créer le chaos aux USA

Le New York Times Magazine publie un reportage d'investigation au long court sur l'Internet Search Agency, cette agence de désinformation russe dont les pratiques interpellent. Basée à Saint Petersbourg, l'agence emploie des centaines de jeunes collaborateurs qui travaillent au quotidien à répandre la propagande pro-russe sur Internet, et notamment à travers de fausses informations.7 réactions


La propagande a coûté 27,6 millions aux partis

La propagande a coûté 27,6 millions aux partis

2012 était une année électorale. Le scrutin communal a pesé sur les finances des partis politiques :. 27,604 millions d'euros rien que pour les "Charges de publicité, de propagande et d'assemblées, y compris les charges électorales", selon les termes du rapport de la commission parlementaire de contrôle des dépenses électorales.