Essai nucléaire nord-coréen : Obama évoque des "conséquences graves"
Essai nucléaire nord-coréen : Obama évoque des "conséquences graves"
Essai nucléaire nord-coréen : Obama évoque des "conséquences graves"
Essai nucléaire nord-coréen : Obama évoque des "conséquences graves"
Essai nucléaire nord-coréen : Obama évoque des "conséquences graves"
Essai nucléaire nord-coréen : Obama évoque des "conséquences graves"
Essai nucléaire nord-coréen : Obama évoque des "conséquences graves"
Essai nucléaire nord-coréen : Obama évoque des "conséquences graves"
2432535On atteint un point de non retour avec "le fou du labo 4" ( Kim jung ..). On ne peut plus intervenir efficacement pour arrêter sa folie sinon il est bien capable de tout faire sauter !!!!2016-09-09 10:48:16Freddy Parent432525L'avenir du monde dépend de quelques gugusses mégalomanes qui font joujou avec des pétards très très dangereux. Einstein disait : " Le problème n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes."2016-09-09 10:41:58Frédéric Baeyens5486052016-09-09 07:42:042016-09-09 07:42:04AFPPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Essai nucléaire nord-coréen : Obama évoque des "conséquences graves"

Le président américain Barack Obama a prévenu qu'il y aurait des "conséquences graves" après la confirmation vendredi par Pyongyang d'un nouvel essai nucléaire, et appelé les dirigeants Sud-Coréens et Japonais, a annoncé la Maison Blanche.

yesVincent Genot2016-09-09 07:42:37http://www.levif.be/actualite/international/essai-nucleaire-nord-coreen-obama-evoque-des-consequences-graves/article-normal-548605.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/essai-nucleaire-nord-coreen-obama-evoque-des-consequences-graves/article-normal-548605.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Essai nucléaire nord-coréen : Obama évoque des "conséquences graves"

"Le président a indiqué qu'il poursuivrait les consultations avec nos alliés et partenaires dans les jours à venir pour s'assurer que les actions provocatrices de la Corée du Nord se heurteraient à des conséquences graves", a déclaré le porte-parole de la présidence américaine Josh Earnest.

La Chine "s'oppose fermement" à l'essai nucléaire

Si la Chine "s'oppose fermement" à l'essai nucléaire nord-coréen (ministère), le président français François Hollande "dénonce avec force" le cinquième essai nucléaire effectué vendredi par le régime nord-coréen et "appelle le Conseil de sécurité des Nations Unies à se saisir de cette violation de ses résolutions", a déclaré l'Elysée.

"La communauté internationale doit s'unir face à cette nouvelle provocation qui intervient après une condamnation unanime par le Conseil de sécurité des essais balistiques effectués par la Corée du Nord lundi", ajoute la présidence française dans un communiqué diffusé peu après la confirmation par Pyongyang de ce nouvel essai, "le plus puissant à ce jour" selon Séoul.

L'essai confirme qu'une ogive nucléaire peut être montée sur un missile

La Corée du Nord a déclaré vendredi que son cinquième essai nucléaire avait confirmé sa capacité à monter une ogive nucléaire sur un missile.

"Cet essai nucléaire a finalement (...) confirmé la structure et les caractéristiques spécifiques d'une tête nucléaire qui a été standardisée de façon à pouvoir être montée sur des missiles balistiques stratégiques", a dit l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

Le test "a sans aucun doute élevé à un autre niveau la technologie" de la Corée du Nord "visant à monter des têtes nucléaires sur les fusées balistiques".

En mars, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un avait affirmé que son pays avait réussi à miniaturiser une tête thermonucléaire pouvant équiper un missile balistique, ce qui avait été mis en doute par plusieurs experts.

La question de la miniaturisation est essentielle, car en dépend la capacité de transporter des armes nucléaires sur un vecteur jusqu'à une cible choisie.

Le Nord a également affirmé avoir développé un missile à longue portée capable d'atteindre le continent américain, ce qui rend également sceptiques les experts.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlRelations internationalesPolitique NucléaireBarack ObamaFrançois HollandeKim JongPyongyangCorée du NordChineConseil de sécurité des Nations Unies