La stratégie commerciale de Trump est perdante

La stratégie commerciale de Trump est perdante

Arnaud Zacharie - La stratégie commerciale de l'administration Trump est perdante, car l'imposition unilatérale de tarifs douaniers pour résorber le déficit commercial est une mauvaise réponse à un faux problème.

Chine: face aux menaces de Trump, Xi vante l'ouverture du marché chinois

Chine: face aux menaces de Trump, Xi vante l'ouverture du marché chinois

Menacé d'une guerre commerciale par son "ami" Donald Trump, le président Xi Jinping a promis mardi une "nouvelle phase" d'ouverture de l'économie chinoise, avec notamment une baisse "considérable" dès cette année des taxes sur les importations d'automobiles.

Protectionnisme des Etats-Unis: l'Europe doit "réagir rapidement"

Protectionnisme des Etats-Unis: l'Europe doit "réagir rapidement"

Le président français Emmanuel Macron a déclaré lundi que si les annonces protectionnistes des Etats-Unis pour taxer les importations d'acier et d'aluminium étaient "confirmées", "il est important que l'Union européenne réagisse rapidement et de manière proportionnée".

Xi Jinping dénonce des défis "inadmissibles" à Hong Kong

Xi Jinping dénonce des défis "inadmissibles" à Hong Kong

Le président chinois Xi Jinping a affirmé samedi que Hong Kong était aujourd'hui plus libre qu'avant, mais a mis en garde contre des défis "inadmissibles" à la souveraineté chinoise dans l'ex-colonie britannique.

Van der Maelen nie que la transaction pénale, privilège de classe, rapporte à l'Etat

Van der Maelen nie que la transaction pénale, privilège de classe, rapporte à l'Etat

Le président de la commission d'enquête Kazakhgate, Dirk Van der Maelen, a une nouvelle fois tiré à boulets rouges vendredi contre la loi de transaction pénale élargie qui, selon le Tijd et l'Echo, a rapporté 500 millions d'euros à l'Etat durant ces cinq dernières années. Le député sp.a conteste ce chiffre: "ce n'est que 100 millions d'euros; le reste n'est que la rétrocession au fisc de l'impôt éludé".

Le Pen et Macron, deux projets économiques que tout oppose

Le Pen et Macron, deux projets économiques que tout oppose

Hausse des dépenses, protectionnisme et sortie de l'euro pour Marine Le Pen, prudence budgétaire, libéralisme et renforcement de l'intégration européenne pour Emmanuel Macron: le second tour de l'élection présidentielle met aux prises deux candidats aux visions diamétralement opposées de l'économie.

Face au populisme de la peur, osons l'optimisme du progrès

Face au populisme de la peur, osons l'optimisme du progrès

Carte blanche - Conservatisme, repli sur soi, pessimisme, peur la modernisation de la société : aujourd'hui, l'idée même de progrès est malmenée. Mais qu'y a-t-il dans le progrès qui justifie que l'on en perçoive uniquement les dangers et pas les opportunités ?