Le "beau" Sanchez, chef très contesté des socialistes espagnols

Le "beau" Sanchez, chef très contesté des socialistes espagnols

A la tête des socialistes espagnols depuis deux ans, Pedro Sanchez - surnommé "le beau mec" - est désormais en guerre avec les barons du PSOE, son parti en pleine déconfiture depuis que Podemos a surgi sur sa gauche en 2014.


En Espagne, le parti de Rajoy renforcé par des régionales dans le nord

En Espagne, le parti de Rajoy renforcé par des régionales dans le nord

Le parti du chef du gouvernement sortant en Espagne, le conservateur Mariano Rajoy, s'est maintenu en Galice et a limité la casse au Pays basque, lors de régionales très attendues en pleine paralysie politique du pays, selon des résultats officiels partiels.2 réactions



L'Espagne vote ce dimanche: les principaux candidats

L'Espagne vote ce dimanche: les principaux candidats

Les Espagnols ont commencé à voter dimanche, juste après l'ouragan du Brexit au Royaume-Uni, pour décider s'ils gardent la droite au pouvoir après six mois de blocage politique du pays marqués par l'ascension du parti anti-austérité Podemos.6 réactions


Podemos contre les conservateurs

Podemos contre les conservateurs

Les Espagnols votent dimanche prochain pour la deuxième fois en six mois dans des législatives où les conservateurs sont favoris devant le nouveau parti anti-austérité Podemos, qui supplanterait le vénérable Parti socialiste comme première force d'opposition.6 réactions



Chantal Mouffe: "Le populisme est nécessaire à la démocratie"

Chantal Mouffe: "Le populisme est nécessaire à la démocratie"

Egérie du mouvement Podemos en Espagne, la philosophe née à Charleroi vante les vertus de la confrontation pour la démocratie contre la quête du consensus à tout prix qui dope les populistes de droite. La parution de plusieurs de ses livres en français résonne comme une reconnaissance, tardive en regard du monde anglo-saxon.7 réactions



Podemos, la crise

Podemos, la crise

Le parti de gauche radicale Podemos a limogé mercredi son numéro 3, sur fond de divisions internes et de démissions en série après une ascension fulgurante qui en a fait la troisième des forces politiques d'Espagne.4 réactions




Espagne: Podemos renvoie les autres partis dos à dos

Espagne: Podemos renvoie les autres partis dos à dos

Le chef du parti de gauche radicale Podemos a renvoyé dos à dos lundi les partis qui cherchent à former un gouvernement en Espagne après les élections et insisté pour que le nouveau parlement s'occupe en priorité des déshérités.4 réactions


Courte victoire de la droite, l'Espagne difficile à gouverner

Courte victoire de la droite, l'Espagne difficile à gouverner

Les Espagnols ont infligé dimanche un sévère avertissement aux formations traditionnelles, le Parti populaire (droite) arrivant en tête des élections législatives mais perdant sa majorité absolue et les socialistes deuxièmes, talonnés par Podemos, laissant un Parlement morcelé et un pays difficile à gouverner.6 réactions



Espagne: à la veille des élections, suspens dans un pays en crise

Espagne: à la veille des élections, suspens dans un pays en crise

La campagne pour les élections législatives de dimanche en Espagne s'est achevée en plein suspense, le chef du gouvernement conservateur sortant, Mariano Rajoy, tentant de freiner une lame de fond politique qui pourrait coûter cher à son parti et faire de Podemos le nouveau leader de la gauche.2 réactions


Espagne: le PP (droite) en tête, Podemos perd du terrain

Espagne: le PP (droite) en tête, Podemos perd du terrain

Le Parti populaire (droite) du chef du gouvernement sortant Mariano Rajoy est en tête des estimations de vote selon un sondage publié jeudi par le Centre d'enquêtes sociologiques (CIS), dépendant de l'Etat.3 réactions


Jeremy Corbyn, symbole de l'échec du social-libéralisme

Jeremy Corbyn, symbole de l'échec du social-libéralisme

Le secrétaire général du parti d'extrême gauche espagnol Podemos, Pablo Iglesias, salue, dans une tribune publiée lundi, l'élection de Jeremy Corbyn à la tête du Parti travailliste britannique, symbole pour lui de l'échec du social-libéralisme.7 réactions


"La Grèce n'est pas l'Espagne", clame Podemos

"La Grèce n'est pas l'Espagne", clame Podemos

Le parti antilibéral espagnol Podemos, allié du grec Syriza, a repris mardi l'expression de la droite, "La Grèce n'est pas l'Espagne", assurant que même avec Podemos au pouvoir les difficultés que connaît Athènes ne seraient pas possibles en Espagne.3 réactions


Les "indignés" prennent les mairies de Madrid et Barcelone

Les "indignés" prennent les mairies de Madrid et Barcelone

La capitale espagnole, Madrid, et la deuxième ville Barcelone sont passées à gauche samedi avec l'élection de l'ancienne juge Manuela Carmena portée par le mouvement des "indignés" et Podemos, et celle d'une autre "indignée" Ada Colau, première femme maire à Barcelone.3 réactions