Des victimes d'Amrani citent l'Etat belge pour non-respect des conditions de libération

Des victimes d'Amrani citent l'Etat belge pour non-respect des conditions de libération

Me Alexandre Wilmotte, qui représente les familles de Gabriel Leblond et Laurent Cremer, deux victimes de Nordine Amrani, lancera prochainement devant le tribunal de première instance de Liège ou de Bruxelles une citation à l'encontre de l'Etat belge concernant le non-respect des conditions de libération de l'auteur de la fusillade qui a fait cinq morts place Saint-Lambert, à Liège, le 13 décembre 2011.1 réactions