Le général Morillon demande pardon à Srebrenica

Le général Morillon demande pardon à Srebrenica

Le général français Philippe Morillon, qui avait promis au nom de l'ONU la "protection" aux habitants de Srebrenica, environ deux ans avant le massacre de juillet 1995, est venu vendredi dans cette ville de Bosnie orientale pour demander "pardon" aux familles de victimes, au nom de l'"Europe".