Nice : la justice française demande de détruire 24h d'images de vidéosurveillance

Nice : la justice française demande de détruire 24h d'images de vidéosurveillance

La sous-direction antiterroriste (SDAT), un service de police judiciaire français, a demandé à la section qui gère la vidéosurveillance de la mairie de Nice de détruire près de 24 heures d'images en rapport avec l'attentat perpétré le 14 juillet dernier afin d'éviter la diffusion non contrôlée de ces images, rapporte jeudi le quotidien français Le Figaro.21 réactions